5/12/2013
Secrétaire général
SG/SM/15524
AFR/2758

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU À LA SUITE DU DÉCÈS DE NELSON MANDELA


On trouvera ci-après la déclaration du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à la suite du décès de Nelson Mandela survenu ce 5 décembre 2013:


Nelson Mandela était un personnage exceptionnel sur la scène mondiale.  Calme et digne, épris de justice, il avait accompli des choses extraordinaires et était une source d’inspiration pour tous les hommes.


Je suis profondément attristé par sa disparition.  Au nom de l’Organisation des Nations Unies, j’adresse mes sincères condoléances au peuple sud-africain et, en particulier, à la famille et aux proches de Nelson Mandela.


Le combat désintéressé qu’il a mené pour la dignité humaine, l’égalité et la liberté a eu une immense influence partout dans le monde.  Il a profondément marqué nos vies.  Dans le même temps, nul autre que lui n’a autant contribué, à notre époque, au rayonnement des valeurs et des aspirations des Nations Unies.


Nelson Mandela a mis sa vie au service de son peuple et de l’humanité, au prix d’énormes sacrifices personnels.  Ses prises de position, dictées par ses principes, et sa force morale ont été décisives dans le démantèlement du système de l’apartheid.


Il est remarquable qu’après 27 ans de détention, il n’ait exprimé aucune rancœur, déterminé à bâtir une Afrique du Sud fondée sur le dialogue et l’entente.  La commission Vérité et réconciliation créée sous sa présidence reste un modèle à suivre pour tous ceux qui voudraient instaurer la justice dans une société qui a connu de nombreuses atteintes aux droits de l’homme.


Pendant les décennies qu’a duré la lutte contre l’apartheid, l’ONU s’est tenue aux côtés de Nelson Mandela et de tous ceux qui, en Afrique du Sud, se heurtaient à la cruauté du racisme et de la discrimination.  Le discours qu’il a prononcé en 1994 devant l’Assemblée générale en sa qualité de premier Président élu démocratiquement dans une Afrique du Sud libre, est un moment historique.  L’Assemblée a déclaré le 18 juillet, jour de sa naissance, Journée internationale Nelson Mandela, pour que chacun se rappelle qu’il a contribué à promouvoir une culture de paix et de liberté partout dans le monde, et le prenne en exemple.


J’ai eu le privilège de rencontrer Nelson Mandela en 2009.  Quand je l’ai remercié de tout ce qu’il avait accompli tout au long de sa vie, il a insisté pour en attribuer le mérite aux autres.  J’ai été très ému par son altruisme et son sens profond de l’intérêt général.


Nelson Mandela a montré tout ce qu’il était possible de faire, à l’échelle du monde et de chaque individu, à condition d’y croire, de savoir rêver et d’agir ensemble.


Continuons à nous inspirer chaque jour de l’exemple qu’il a donné par la vie qu’il a menée et, comme lui, ne cessons jamais de lutter pour un monde meilleur et plus juste.

.


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel