10/11/2013
Secrétaire général
SG/SM/15461

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL PRÉOCCUPÉ PAR L’IMPACT DU TYPHON HAIYAN AUX PHILIPPINES


La déclaration suivante a été communiquée le 10 novembre par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Le Secrétaire général est extrêmement préoccupé par l’impact du typhon Haiyan, l’une des plus fortes tempêtes à avoir touché terre, qui a affecté quelque 9,5 millions de personnes aux Philippines et qui a occasionné des destructions et des déplacements de grande ampleur.  Le nombre de morts semble croître rapidement, à mesure que des zones reculées deviennent accessibles.


Le Secrétaire général a eu un entretien avec le Représentant permanent des Philippines, M. Libran N. Cabactulan, et a offert l’appui des Nations Unies au peuple et au Gouvernement de ce pays alors qu’ils font face aux conséquences de la catastrophe.


Le Secrétaire général note que les Nations Unies et les partenaires humanitaires, en coordination étroite avec les autorités nationales et locales, ont rapidement mis en branle les opérations de secours essentielles en vue d’aider les familles ayant désespérément besoin d’assistance.  Comme de nombreuses communautés sont difficiles à atteindre, que des routes, des aéroports et des ponts ont été détruits ou sont bloqués par les débris, les agences humanitaires ont commencé à transporter par air des vivres, du matériel sanitaire et médical, des abris, des équipements de survie et ont déployé des équipes de spécialistes et d’appui logistique vital.


Le Secrétaire général remercie les États Membres pour leur intervention rapide, y compris les fonds bilatéraux, les équipes de secours et d’aide civile et militaire.  Il exhorte la communauté internationale à continuer à faire montre de solidarité avec le peuple des Philippines.


Des suppléments alimentaires thérapeutiques infantiles, des trousses médicales, de l’eau et des articles hygiéniques ont été mobilisés pour assister environ 13 000 familles dans les zones affectées, tandis que de la nourriture, de l’équipement logistique et de télécommunications, ainsi que des milliers de bâches ont été envoyés par voie aérienne aux régions frappées par le typhon.        


*  ***  *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel