27/07/2013
Secrétaire général
SG/SM/15190
AFR/2671

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON CONDAMNE LES VIOLENCES EN ÉGYPTE ET APPELLE TOUS LES RESPONSABLES ÉGYPTIENS

À PLACER L’INTÉRÊT DU PAYS AU PREMIER PLAN


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus vifs la recrudescence de la violence en Égypte, qui a fait plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés à la suite des manifestations de vendredi et samedi.  Il exprime ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.


Le Secrétaire général réitère son appel aux autorités intérimaires afin qu’elles s’acquittent pleinement de leur responsabilité à réagir de manière pacifique aux manifestations et à assurer la protection de tous les Égyptiens.  Les Forces de sécurité égyptiennes doivent agir dans le plein respect des droits de l’homme, notamment en garantissant le droit à la liberté d’expression et le droit d’organiser des manifestations.  Il exhorte également les manifestants à faire preuve de retenue et à préserver le caractère pacifique de leurs revendications.


Le Secrétaire général appelle tous les Égyptiens à régler leurs divergences par le dialogue et il exhorte à nouveau toutes les parties à s’engager dans un processus de réconciliation inclusif et significatif. 


Le Secrétaire général souligne que la violence ne doit pas se substituer à une solution politique et, par conséquent, appelle tous les responsables égyptiens à faire passer l’intérêt de l’Égypte avant tout intérêt individuel, collectif ou politique.


Le Secrétaire général réitère que M. Mohammed Morsi et les dirigeants des Frères musulmans, qui sont actuellement en détention, devraient être immédiatement libérés ou voir leur situation faire l’objet d’un examen en toute transparence.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel