20/05/2013
Secrétaire général
SG/SM/15036
AFR/2625

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

M. BAN KI-MOON PARTAGE LES PRÉOCCUPATIONS DE LA SADC ET DE L’UNION AFRICAINE

FACE AUX DERNIERS DÉVELOPPEMENTS DU PROCESSUS ÉLECTORAL À MADAGASCAR


La déclaration suivante a été communiquée par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Le Secrétaire général partage les préoccupations qu’ont exprimées la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine face aux derniers développements du processus électoral à Madagascar.  Les candidatures du Président de transition Andry Rajoelina, de Madame Lalao Ravalomanana et de l’ancien Président Didier Ratsiraka, ainsi que la décision de la Cour spéciale électorale de les accepter, sont une violation de l’esprit de la Feuille de route élaborée sous la médiation de la SADC.


L’assistance des Nations Unies au processus électoral dépend d’une stricte adhésion de toutes les parties à la Feuille de route, seul cadre pour le rétablissement de la pleine légitimité du Gouvernement de Madagascar.


Le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes à se conformer à la Troïka de la SADC et aux décisions du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, de sorte que les élections puissent se dérouler conformément au calendrier préparé par la Commission électorale nationale indépendante pour la transition et être approuvées par les Nations Unies.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel