24/04/2013
Secrétaire général
SG/SM/14978
AFR/2602

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DES PROGRÈS ACCOMPLIS EN GUINÉE

EN VUE DE LA REPRISE DU DIALOGUE POLITIQUE


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:


Le Secrétaire général se félicite des progrès accomplis en vue de la reprise du dialogue politique en Guinée.  Il estime en particulier encourageant la signature, le 23 avril, d’une déclaration conjointe entre le Gouvernement, les partis d’opposition et la mouvance présidentielle.  Cette déclaration conjointe demande à tous les partis politiques de s’abstenir de toutes manifestations de violence et confirme leur détermination à résoudre les questions en suspens par le biais de solutions pacifiques et négociées.  Le Secrétaire général salue à cet égard la déclaration faite par le Président Alpha Condé, le 24 avril, dans laquelle il a exprimé sa volonté de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires en vue de garantir la transparence et la crédibilité du processus électoral, avec la contribution des partenaires internationaux. 


Le Secrétaire général saisit cette occasion pour encourager, une fois de plus, le Gouvernement et les dirigeants de l’opposition à dialoguer de manière constructive afin de surmonter ensemble les défis actuels dans le processus électoral et de préserver la paix et la stabilité dans le pays.  Il salue à cet égard le rôle important joué par le collège de facilitateurs du dialogue inclusif, en particulier celui de son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit.


Le Secrétaire général tient à réaffirmer la détermination des Nations Unies à continuer d’appuyer les efforts des parties prenantes guinéennes, en coordination avec les autres partenaires internationaux de la Guinée.  Le Secrétaire général forme le vœu que ce dialogue politique permette de jeter les bases d’une paix durable et de la stabilité en Guinée, et de garantir la faisabilité et la tenue des élections législatives le plus tôt possible.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel