18/01/2013
Secrétaire général
SG/SM/14771
OBV/1177

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON ANNONCE UN DOSSIER D’INFORMATION SUR LES HOMMES ET LES FEMMES

QUI ONT SAUVÉ DES JUIFS D’UNE MORT QUASI CERTAINE SOUS LE RÉGIME NAZI


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le 27 janvier.  La Journée a pour thème cette année « Sauver des vies durant l’Holocauste: le courage de la compassion »:


Durant la Deuxième Guerre mondiale, des millions de personnes qui n’étaient pas conformes à l’idéologie perverse d’Adolf Hitler prônant la supériorité de la race aryenne, Juifs, Roms et Sinti, homosexuels, communistes, malades mentaux et autres, étaient systématiquement persécutées, appréhendées lors d’opérations de ratissage et transportées vers les camps de la mort.  Certains étaient assassinés sur le champ, d’autres cruellement torturés jusqu’à la mort.  Chaque année, le jour de l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, nous célébrons la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste afin que ces crimes ne soient jamais oubliés.


Le thème retenu pour cette année: « Sauver des vies durant l’Holocauste: le courage de la compassion » vise à rendre hommage à ceux qui ont risqué leur vie et leur famille pour sauver des Juifs et d’autres d’une mort quasi certaine sous le régime nazi.  Les récits de ces sauveteurs diffèrent.  Certains ont hébergé les victimes désignées chez eux, d’autres ont conduit des familles en lieu sûr ou les ont aidées à obtenir les documents nécessaires pour s’échapper.  Mais tous ont trois points communs: le courage, la compassion et l’autorité morale.


Plusieurs de ces récits ont été élevés au rang d’icône, comme par exemple l’histoire de Raoul Wallenberg, un diplomate suédois qui a sauvé des dizaines de milliers de Juifs à Budapest.  Mais l’histoire de nombreux autres n’est connue que de ceux qui ont bénéficié de leurs gestes de bravoure.  La célébration de la Journée, cette année, a pour objet d’enrichir les annales de l’histoire, et de donner à ces héros inconnus le respect qu’ils méritent.


Un dossier d’information sur ces sauveteurs a été établi dans le cadre du Programme d’information l’Holocauste et les Nations Unies.  Si les actes de génocide illustrent les profondeurs du mal dans lesquelles peuvent sombrer des individus et des sociétés tout entières, les exemples de ces femmes et de ces hommes courageux montrent aussi que l’humanité peut accomplir des choses remarquables, même dans les jours les plus sombres.


En cette Journée internationale, souvenons-nous de tous les innocents qui ont perdu leur vie durant l’Holocauste et inspirons-nous de ceux qui ont eu le courage de la compassion, ces gens ordinaires qui ont pris des mesures extraordinaires pour défendre la dignité humaine. Leur exemple peut nous aider à édifier un monde meilleur aujourd’hui.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel