15/01/2013
Secrétaire général
SG/SM/14765
AFR/2505

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL APPELLE LES ACTEURS POLITIQUES CENTRAFRICAINS À METTRE INTÉGRALEMENT EN ŒUVRE LES ACCORDS SIGNÉS À LIBREVILLE LE 11 JANVIER


La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon


Le Secrétaire général salue les accords signés à Libreville le 11 janvier 2013, à savoir la déclaration de principe, l’accord de cessez-le-feu et l’accord politique sur la résolution de la crise en République centrafricaine.  Il appelle le Gouvernement de la République centrafricaine, les groupes politico-militaires, la coalition Séléka et les partis de l’opposition à les mettre en œuvre dans leur intégralité.


Le Secrétaire général félicite la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) et les dirigeants de la région de s’être mobilisés rapidement pour faire face à la crise en République centrafricaine.  Il appelle les partenaires du pays à renforcer leur soutien aux efforts en cours pour instaurer la stabilité et une paix durable dans le pays.


Le Secrétaire général renouvelle la disponibilité des Nations Unies, à travers sa Représentante spéciale en République centrafricaine et le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix dans ce pays (BINUCA), à soutenir les efforts de consolidation de la paix et la mise en œuvre complète des accords de paix de Libreville.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel