27/9/2013
Secrétaire général
SG/2203

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES DIRIGEANTS DU FORUM DES ÎLES DU PACIFIQUE REMETTENT AU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU

« LA DÉCLARATION DE MAJURO » SUR LE LEADERSHIP DANS LE DOMAINE DU CLIMAT


En marge de l’Assemblée générale, aujourd’hui à New York, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a rencontré les dirigeants du Forum des îles du Pacifique pour discuter des derniers développements dans leur région et réfléchir aux moyens de renforcer la coopération entre le Forum et l’Organisation mondiale.


Pendant la réunion, le Président du Forum des îles du Pacifique et Président des îles Marshall, M. Christopher J. Loeak, a remis au Secrétaire général la Déclaration de Majuro sur le leadership dans le domaine du climat, qui a été adoptée le 5 septembre dernier, à la quarante-quatrième réunion des dirigeants du Forum, à Majuroi, aux îles Marshall.


Le Président Loeak a déclaré: « Forgée à la ligne de front de l’impact dévastateur des changements climatiques, nous espérons que la Déclaration de Majuro changera les choses dans la lutte mondiale contre ce phénomène, et accélérera rapidement la transition vers une économie à faible émission de carbone.  Le monde doit saisir ce moment et suivre le leadership du Pacifique pour garantir à tout le monde un bel avenir s’agissant du climat ».


En la présentant, le Président Loeak a qualifié la Déclaration de « cadeau du Pacifique » au Secrétaire général, en appui aux propres efforts de ce dernier pour accélérer et intensifier l’action contre les changements climatiques au moment où il commence à préparer le Sommet sur le climat, prévu en septembre 2014. 


Dans son discours à l’Assemblée générale plus tôt, cette semaine, le Secrétaire général a mis au défi les dirigeants du monde de faire des promesses ambitieuses pour une action plus concrète et plus déterminante qui comblera le fossé en matière d’émissions et mettra le monde sur les rails d’un traité fort et juridiquement contraignant, d’ici à 2015.


Pendant la réunion, les dirigeants du Forum des îles du Pacifique et le Secrétaire général ont discuté de la nécessité d’une volonté politique plus forte pour s’attaquer aux changements climatiques et des aspirations de la région qui compte beaucoup sur la troisième Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement ayant pour thème « le développement durable grâce à un partenariat véritable et durable » et prévu à Samoa, l’année prochaine.  Ils ont aussi discuté du programme de développement pour l’après-2015.


Le Secrétaire général a déclaré: « Les changements climatiques sont la seule plus grande menace à l’ordre du jour du développement durable et à notre sécurité à long terme.  Les îles du Pacifique sont parmi ceux qui contribuent le moins au réchauffement de la planète et pourtant ce sont eux qui en souffrent le plus ».


Les dirigeants du Forum des îles du Pacifique et le Secrétaire général ont aussi parlé de la mise en œuvre de leurs Déclarations conjointes de 2011 et de 2012 qui ont identifié un large éventail de domaines dans lesquels la coopération entre l’ONU et le Forum appuierait les priorités nationales et régionales fixées par les dirigeants du Forum eux-mêmes.


Le Secrétaire général a souligné qu’une collaboration et un partenariat forts constituent la clef pour des îles du Pacifique plus résilientes, plus prospères et plus pacifiques. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel