17/12/2013
Conseil de sécurité
SC/11221

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE SOUDAN DU SUD


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Gérard Araud (France):


Les membres du Conseil de sécurité se déclarent vivement préoccupés par les combats qui ont éclaté le 15 décembre et qui se poursuivent à Djouba, la capitale du Soudan du Sud, et dans d’autres régions du pays, lesquels auraient fait un grand nombre de victimes, ainsi que par le risque que certains groupes de population fassent l’objet d’une violence ciblée.


Ils exhortent toutes les parties à mettre immédiatement fin aux hostilités, à faire preuve de retenue et à s’abstenir de toute violence et autres actes susceptibles d’exacerber les tensions.  Ils soulignent en outre qu’il importe au plus haut point de protéger tous les civils, quelle que soit la communauté à laquelle ils appartiennent, et appellent toutes les autorités à respecter l’état de droit et les droits de l’homme.


Ils recommandent au Gouvernement sud-soudanais d’engager un dialogue avec ses opposants et de régler les différends par des voies pacifiques afin d’empêcher une propagation des violences actuelles.


Ils saluent l’action menée par la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) qui s’efforce de fournir des abris, une protection et une aide humanitaire à la population touchée par les combats et d’ouvrir un dialogue entre les principaux dirigeants afin de trouver un règlement à cette crise.


Ils entendent suivre de près la situation et envisageront de prendre de nouvelles mesures selon que de besoin.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel