14/7/2013
Conseil de sécurité
SC/11060
AFR/2662
PKO/365

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR L’ATTAQUE PERPÉTRÉE CONTRE

DES MEMBRES DU PERSONNEL DE MAINTIEN DE LA PAIX DE LA MINUAD


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, Mme Rosemary DiCarlo (États-Unis):


Les membres du Conseil de sécurité condamnent dans les termes les plus vifs l’attaque perpétrée par des assaillants non identifiés contre une patrouille de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) au nord de Nyala, dans l’État du Darfour méridional le 13 juillet, au cours de laquelle 7 membres tanzaniens des troupes de maintien de la paix ont été tués et 17 autres blessés, ainsi que des membres du personnel de police, dont 2 grièvement.


Les membres du Conseil ont présenté leurs sincères condoléances aux familles des membres du personnel de maintien de la paix qui ont été tués au cours de cette attaque, ainsi qu’au Gouvernement tanzanien et à la MINUAD.  Ils ont appelé le Gouvernement soudanais à diligenter rapidement une enquête sur l’incident et à traduire les auteurs en justice.


Les membres du Conseil se sont déclarés profondément préoccupés par la gravité de cette attaque, l’une des plus meurtrières perpétrées contre la MINUAD depuis son déploiement.  Ils ont souligné que toute attaque ou menace d’attaque contre la mission était inacceptable et exigé que de tels incidents ne se reproduisent plus.  Ils ont réaffirmé leur plein appui à la MINUAD et demandé à toutes les parties au Darfour de coopérer pleinement avec la Mission.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel