29/5/2013
Conseil économique et social
ECOSOC/6582
ONG/776

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité des organisations non gouvernementales

Reprise de la session de 2013

29e séance – matin


LE COMITÉ DES ONG CLÔT UNE SESSION MARQUÉE PAR « LA DÉCISION HISTORIQUE » ET « LA RÉALISATION MONUMENTALE »:

L’OCTROI D’UN STATUT CONSULTATIF À DEUX ONG GAY ET LESBIENNE


Après avoir recommandé au Conseil économique et social (ECOSOC) d’accorder le statut consultatif à 320 organisations, le Comité chargé des ONG a clos aujourd’hui une session marquée par les mêmes recommandations pour l’ONG australienne « Australian Lesbian Medical Association », et sa consœur autrichienne « Homosexuelle Initiative Wien », une initiative qui a été saluée, hier et avant-hier, comme une « décision historique » et une « réalisation monumentale ». 


Le Comité, qui devrait se retrouver le 7 juin prochain, pour adopter son rapport final », a aussi recommandé à l’ESOSOC, de reclasser « World Society for the Protection of Animals (WSPA) » du Royaume-Uni, en le faisant passer du statut consultatif spécial au statut consultatif général.


Le Comité achève ainsi une session, tenue du 21 au 30 janvier, et reprise depuis le 20 mai dernier.  Aujourd’hui, il a pris note du changement de nom de « National Committee for UNIFEM » du Japon qui devient « Japan Committee for UN Women ».  Il a aussi rétabli le statut consultatif spécial de 43 ONG.


Dans sa remarque de clôture, le Président du Comité, M. Marghoob Saleem Butt du Pakistan, a indiqué qu’au total, 320 nouvelles ONG ont reçu une recommandation pour un statut consultatif spécial et que 219 autres attendent toujours une décision.  « Ce sont des chiffres importants », a-t-il commenté.


Toujours aujourd’hui, le Comité a recommandé à l’ECOSOC, la suspension immédiate et pendant un an, du statut consultatif de 154 ONG qui n’ont pas présenté leurs rapports quadriennaux.  Il a justement pris note de 112 rapports quadriennaux mais s’est gardé d’en faire de même pour celui de l’ONG américaine « EarthRights International », en attendant sa réponse à la question de la Turquie sur la liste des bénéficiaires des bourses qu’elle offre.


Le Comité a en revanche recommandé le retrait du statut consultatif de 159 ONG et la suppression de son ordre du jour de 45 ONG qui n’ont pas répondu aux questions après trois rappels successifs.


Le Comité a enfin adopté son programme de travail de 2014.  Il se réunira du 27 janvier au 5 février, puis le 14 février 2014, une nouvelle fois, du 19 au 28 mai 2014, et enfin le 6 juin 2014. 


Le Comité, qui est un organe subsidiaire de l’ECOSOC, peut recommander à ce dernier l’octroi du statut consultatif général, du statut consultatif spécial ou de l’inscription sur la liste.


Le statut consultatif général concerne les ONG qui poursuivent des activités couvrant la plupart des domaines d’action du Conseil économique et social.  Ces ONG sont autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions, et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour du Conseil et de ses organes subsidiaires.


Le statut consultatif spécial concerne, quant à lui, des ONG internationalement reconnues pour leur compétence particulière dans certains domaines d’activité du Conseil.  Elles peuvent également soumettre des communications écrites et des pétitions.  L’inscription sur la Liste concerne les ONG qui contribuent de temps à autre aux travaux du Conseil.  Elles ne peuvent soumettre au Conseil que des communications écrites.


Le Comité est composé des pays suivants: Belgique, Bulgarie, Burundi, Chine, Cuba, États-Unis, Fédération de Russie, Inde, Israël, Kirghizistan, Maroc, Mozambique, Nicaragua, Pakistan, Pérou, Sénégal, Soudan, Turquie et Venezuela.


Pour en savoir plus sur le Comité et ses décisions, veuillez consulter le site Internet www.un.org/esa/coordination/ngo.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel