28/10/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE À L’OCCASION DE LA NOMINATION DE M. LANG LANG, PIANISTE DE

RENOMMÉE MONDIALE, COMME MESSAGER DE LA PAIX DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a désigné aujourd’hui le pianiste de renommée mondiale, M. Lang Lang, de la Chine, comme nouveau Messager de la paix de l’Organisation des Nations Unies avec pour mission de promouvoir l’éducation au niveau mondial.  La cérémonie s’est déroulée au Siège des Nations Unies à New York, lors d’une conférence de presse tenue à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld.  Pour l’occasion, M. Lang Lang a exécuté au piano la Valse n°1 de Chopin.


Au cours de cette journée qualifiée de « très spéciale pour les Nations Unies », M. Ban Ki-moon a décrit M. Lang Lang comme « l’un des musiciens les plus passionnants et les plus accomplis de notre époque » qui a joué devant les dirigeants du monde entier et a travaillé avec certains des plus grands orchestres et maestros mondiaux.  Mais au-delà, a dit M. Ban, M. Lang Lang a également utilisé son art et sa capacité à inspirer le public pour améliorer la vie des enfants partout dans le monde.


Au cours des 10 dernières années, Lang Lang a servi comme Ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), et l’ONU a été ravie qu’il ait accepté son nouveau rôle de Messager de la paix de l’Organisation des Nations Unies, a dit M. Ban en notant que les Messagers de la paix ont joué à ce jour un rôle vital en défendant ce que font les Nations Unies et pourquoi le rôle et le mandat de l’Organisation sont importants.


« M. Lang Lang va travailler avec nous sur l’une de mes plus grandes priorités, à savoir l’éducation », a ajouté le Secrétaire général qui a expliqué que la première Initiative mondiale « L’Éducation avant tout » vise trois objectifs: envoyer chaque enfant du monde à l’école, alors qu’aujourd’hui, environ 57 millions d’enfants d’âge scolaire ne sont pas scolarisés.  « Nous devons les amener à l’école, améliorer la qualité de l’apprentissage et favoriser également la citoyenneté mondiale », a dit le Secrétaire général.


Présentant Lang Lang comme un « véritable citoyen du monde », Ban Ki-moon a déclaré que la musique a le pouvoir d’ouvrir les cœurs et les esprits, et que, par son esprit ludique et son talent, Lang Lang crée un lien entre les gens, non seulement à travers sa musique, mais aussi par la passion qui l’habite de construire un monde meilleur grâce à l’éducation.


« C’est avec humilité que j’accepte cette nomination, a répondu M. Lang Lang.  C’est un grand honneur de devenir un Messager de la paix des Nations Unies aux côtés des 11 autres personnalités éminentes qui sont « Messagers de la paix », a-t-il dit.   Il s’est engagé à faire de son mieux pour sensibiliser les gens à l’Initiative mondiale « L’Éducation avant tout ».  Il a indiqué que les enfants et la musique sont sa passion, et qu’il espère motiver les enfants à rêver en les faisant travailler avec des communautés, des organisations et des personnalités d’envergure, ainsi qu’avec sa Fondation internationale de musique.


« De plus, je vais me concentrer sur la promotion de la citoyenneté mondiale, promouvoir le respect et la responsabilité à travers les cultures.  L’éducation est la clef du développement.  Nos jeunes sont les leaders de demain, nous devons leur donner les outils nécessaires pour qu’ils puissent atteindre les objectifs qu’ils se donnent dans la vie et faire de leurs rêves une réalité.  Ce sera un très grand honneur pour moi de jouer ce rôle », a déclaré Lang Lang.


Le nouveau Messager de la paix a ajouté que pour son premier voyage en tant que tel, il espérait se rendre avec le Secrétaire général en République de Corée pour explorer ce qui peut être fait pour donner une bonne éducation aux enfants non seulement dans ce pays mais dans toute la région.  Interrogé sur sa disponibilité, il a répondu qu’il trouvera toujours du temps à consacrer à cette importante mission comme il l’avait fait auparavant en tant qu’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF.  « De toute évidence, jouer lors d’un concert est une chose.  Mais donner en retour à la société est encore plus important en tant qu’être humain.  En travaillant avec les Nations Unies, je me sens honoré et comblé », a expliqué Lang Lang.


À la question de savoir s’il compte se rendre en Syrie, M. Lang Lang a dit que, dans le passé, avec l’UNICEF, il s’était déjà rendu dans un certain nombre d’endroits connaissant des situations similaires à celle qui prévaut en Syrie et y avait joué de la musique.  « Je suis sûr que dans un très proche avenir, ils vont venir avec beaucoup de projets de missions, et je suis sûr que quelques-unes porteront sur le genre de questions auquel fait face ce pays. Le moment venu, je serais ravi de m’acquitter de ma mission », a-t-il indiqué.


S’agissant du travail de sa Fondation et de l’interaction avec son nouveau rôle, M. Lang Lang a précisé que sa Fondation, basée aux Etats-Unis, n’a pas seulement commencé à travailler avec la future génération de jeunes musiciens, mais a également commencé à travailler avec différentes écoles, en commençant par deux écoles situées aux Etats-Unis au cours des trois derniers mois.


Répondant à un journaliste qui voulait savoir s’il considérait son nouveau rôle comme un moyen d’améliorer l’image de son pays dans le monde, M. Lang Lang a répondu que la Chine est devenue un acteur mondial important en tant que pays, et que pour cette raison, il croyait que la jeune génération de Chinois, qui est la génération à laquelle il appartient, aimerait être beaucoup plus ouverte et travailler dans les autres pays et avec différentes parties du monde. En tant que Chinois, c’est un grand honneur d’être le premier Messager de la paix de nationalité chinoise », a-t-il souligné.


Avant de conclure, Lang Lang a révélé qu’il a récemment rencontré Malala Yousafzai, l’activiste pakistanaise de 16 ans qui se bat pour la promotion de l’éducation, et l’a décrite comme une incroyable jeune femme qu’il aimerait aider dans l’avenir si elle a besoin de lui.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel