4/4/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE À L’OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LA SENSIBILISATION

AU PROBLÈME DES MINES ET À L’ASSISTANCE À LA LUTTE ANTIMINES


L’Allemagne, la République populaire démocratique lao et des représentants de la lutte antimines aux Nations Unies ont présenté, cet après-midi, à New York, plusieurs manifestations organisées dans le cadre de la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte antimines, observée chaque année le 4 avril.


Jeudi après-midi, le Siège de l’ONU a accueilli une table ronde sur le thème « Voix du Laos: Enlever les bombes, protéger des vies », coorganisée par la Mission permanente de la République populaire démocratique lao, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et « Legacies of War », une organisation de la société civile.


« Voix du Laos » est aussi le titre d’une campagne de sensibilisation qui explique les conséquences des bombes à sous-munitions ou des explosifs de guerre sur le développement d’un pays*.  Dans le cadre de cette campagne, plusieurs intervenants s’arrêteront, durant le mois d’avril, dans certaines villes des États-Unis.


« En République populaire démocratique lao, le pourcentage des blessés par les mines antipersonnel est relativement faible, alors que 98% des dégâts sont causés par des sous-munitions, c’est-à-dire des munitions non explosées (ou UXO) », a expliqué son Représentant permanent, M. Saleumxay Kommasith.


Cette situation est le résultat des bombardements qui ont eu lieu, entre 1964 et 1973, durant la guerre du Viet Nam, a-t-il précisé.  « Plus de 2 millions de tonnes de munitions sont tombées, durant 9 ans, dont près de 30% n’ont pas explosé.  On estime qu’un tiers du territoire est encore contaminé par ces engins ».


Jusqu’au 26 avril, le hall des visiteurs du Siège de l’ONU à New York, accueille une exposition sur un monde sans mines.  « Grâce aux photos, aux vidéos et aux œuvres d’art, l’exposition permet d’appréhender l’effet dévastateur des engins explosifs, même plusieurs années après les conflits », a expliqué le Représentant permanent adjoint de l’Allemagne, M. Miguel Berger.


L’Allemagne organise cette exposition à New York, Berlin et au Palais des Nations, à Genève, en partenariat avec l’ONG « Handicap International » et d’autres organisations de la société civile. 


« L’Allemagne a prévu de dépenser, cette année, 20 millions d’euros pour 45 projets de déminage ou d’aide aux victimes des mines dans 25 pays », a annoncé son Représentant. 


Il a précisé que certains pays, comme la Libye, le Mali et la Syrie, avaient des besoins importants puisqu’ils doivent faire face à une nouvelle donne.  Le Gouvernement allemand travaille avec Handicap International, notamment pour former des équipes d’ingénieurs maliens ou pour sensibiliser les populations syriennes.  


M. Berger a également précisé que l’Allemagne avait détruit l’ensemble de ses stocks de mines antipersonnel, en 1997, et renoncé à l’usage de toutes les formes d’engins à sous-munitions, en 2008.


Pour sa part, le responsable des programmes du Service de la lutte antimines des Nations Unies (SLAM), M. Paul Heslop, a rappelé la nécessité d’un engagement fort et constant de la communauté internationale et des donateurs.


« Cent soixante et un États Membres sont parties à la Convention d’Ottawa sur les mines antipersonnel, adoptée en 1997 et 111 ont signé la Convention sur les armes à sous-munitions », a rappelé M. Dmitry Titov, Sous-Secrétaire général du Bureau de l’état de droit et des institutions chargées de la sécurité du Département des opérations de maintien de la paix.


Il a lu à la presse le message** du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de cette Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte antimines, proclamée le 8 décembre 2005 par l’Assemblée générale***.


*     http://legaciesofwar.org/voices/

**    http://www.un.org/fr/events/mineawarenessday/sgmessages.shtml

***   A/RES/60/97


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel