26/2/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU CHEF DES OPÉRATIONS HUMANITAIRES DE L’ONU SUR LA SITUATION POSTCONFLIT AU MALI


De retour d’une mission de quatre jours au Mali, le Chef des opérations du Bureau des affaires humanitaires (OCHA) a fixé trois priorités: la lutte contre l’insécurité alimentaire, le rétablissement du réseau électrique et le secteur de l’enseignement. 


Au cours de la conférence de presse qu’il a donnée au Siège de l’ONU à New York, M. John Ging a jugé « indispensable » de rétablir la confiance des populations traumatisées, qui craignent à la fois le retour des Islamistes et les représailles des forces gouvernementales.  


Aujourd’hui, a-t-il indiqué, 585 000 Maliens ont besoin d’une aide alimentaire et 660 000 enfants sont menacés de malnutrition.  Pour faire face à cette situation, le Chef des opérations a jugé urgent de soutenir l’agriculture par la distribution de semences, d’outils et de pompes à eau.  Le Mali faisait déjà partie d’un plan large contre l’insécurité alimentaire dans la région du Sahel.


« Nous recevons de l’argent pour l’alimentation et la nutrition, mais rien pour l’éducation, alors qu’elle est très importante pour répondre aux besoins des enfants traumatisés par la guerre », a alerté le Chef des opérations. 


À ce jour, 700 000 enfants ne vont plus à l’école dont 200 000 depuis 2000.  Les enseignants doivent pouvoir se réinstaller dans le nord et reconstruire les écoles. 


Depuis le début de la crise malienne en janvier 2013, on compte 260 000 déplacés et 170 000 réfugiés; le Niger et la Mauritanie ayant accueilli 53 000 et 69 000 Maliens.    


L’aide humanitaire au Mali nécessite une somme de 373 millions de dollars, a souligné M. Ging, avant de regretter que seul 4% de cette somme ait été financée pour répondre à « une situation humanitaire due à la conjugaison d’une défaillance politique et des conséquences des changements climatiques ».


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel