03/10/2013
Assemblée générale
CPSD/527

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Quatrième Commission

2e séance – matin


LA QUATRIÈME COMMISSION, CHARGÉE DES QUESTIONS POLITIQUES SPÉCIALES

ET DE LA DÉCOLONISATION, ADOPTE SON PROGRAMME DE TRAVAIL


Elle examinera, dès le lundi 7 octobre, les questions

de décolonisation liées aux 16 territoires non autonomes


La Quatrième Commission, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation, a adopté sans vote, ce matin, son programme de travail et le calendrier de ses réunions* au cours de cette soixante-huitième session de l’Assemblée générale.  La Commission entamera l’examen des questions de fond inscrites à son ordre du jour, le lundi 7 octobre, avec les questions de décolonisation liées aux 16 territoires non autonomes. 


Jusqu’au 14 octobre, la Quatrième Commission traitera, dans ce cadre, des points suivants: « les renseignements relatifs aux 16 territoires non autonomes »; « les activités économiques et autres préjudiciables aux intérêts des peuples » des territoires non autonomes; « l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux »; et « les moyens d’études et de formation offerts par les États Membres aux habitants des territoires non autonomes ».


Après avoir rappelé que, conformément à la pratique suivie au cours des années précédentes, les représentants des territoires non autonomes et les « pétitionnaires » seraient auditionnés le plus tôt possible, le Président de la Quatrième Commission, M. Carlos Enrique García González (El Salvador), a indiqué que 87 demandes d’audition de pétitionnaires relatives à la Polynésie française, Guam, Gibraltar, la Nouvelle-Calédonie et au Sahara occidental avaient été soumises au Bureau.  Le Ministre principal de Gibraltar, a-t-il ajouté, souhaite prendre la parole devant la Commission.


La Quatrième Commission examinera ensuite les points liés à la coopération internationale ayant trait à l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique; aux effets des rayonnements ionisants; aux questions relatives à l’information; à la lutte antimines; aux opérations de maintien de la paix; à l’étude d’ensemble des missions politiques spéciales; à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA); au rapport du Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés; à la revitalisation des travaux de l’Assemblée générale; et à la planification des programmes.


La Commission a également décidé de mettre à nouveau en place un Groupe de travail plénier chargé d’examiner le projet de résolution déposé au titre du point 50 relatif à la « Coopération internationale touchant les utilisations pacifiques de l’espace » qui est présidé par le Japon.


Comme auparavant, elle organisera des débats interactifs sur certains points de son ordre du jour que sont l’UNRWA; le maintien de la paix, l’information, les effets des rayonnements ionisants et l’espace extra-atmosphérique.


Le Président de la Commission a rappelé que toutes les séances publiques sont retransmises par vidéo et qu’un lien est établi à cette fin.  Des communiqués de presse seront, comme chaque année, publiés en anglais et en français et postés sur le site Internet des Nations Unies, quelques heures après l’ajournement des séances (http://www.un.org/fr/unpress).  Le Secrétariat a aussi créé, a-t-il dit, un site interne à l’intention des délégations de la Quatrième Commission et maintient une liste de contacts des membres de la Commission.


Outre le Président, le Bureau de la Quatrième Commission est composé des trois Vice-Présidents suivants: Mme Christina Rafiti (Chypre), M. Mafiroane Motanyane (Lesotho) et M. Francesco Santillo (Italie).  Le Président a demandé au Groupe des pays d’Europe de l’Est de nommer un candidat le plus rapidement possible afin de pourvoir le poste vacant de Rapporteur.


La Quatrième Commission, qui se réunira pendant 27 séances plénières d’une demi-journée, devrait achever ses travaux le 14 novembre.


Tous les documents dont sera saisie la Quatrième Commission et qui sont parus à ce jour figurent dans le document A/C.4/68/INF/1.


La Quatrième Commission tiendra sa prochaine séance plénière, le lundi 7 octobre 2013, à 15 heures dans la salle de conférence 3.


* A/C.4/68/L.1


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel