31/07/2013
Communiqué de presse
CD/3442

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE COMITÉ 1540 DU CONSEIL DE SÉCURITÉ, CHARGÉ DE LA LUTTE CONTRE LA PROLIFÉRATION DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE,

SE RÉUNIT À SAINT-GEORGES (GRENADE) DU 29 AU 31 JUILLET


NEW YORK, 31 juillet (Bureau des affaires de désarmement) -- Une délégation du Groupe de travail du Comité 1540 du Conseil de sécurité, chargé du suivi et la mise en œuvre au niveau national de la résolution 1540, a conclu aujourd’hui à Saint-George (Grenade) une visite de trois jours, à l’invitation du Gouvernement de ce pays. 


Mme María Soledad Urruela Arenales, de la Mission permanente du Guatemala auprès des Nations Unies et actuelle Coordonnatrice du Groupe de travail du Comité 1540, a conduit la délégation, à laquelle participaient M. Khalil Ur Rahman Hashmi, de la Mission permanente du Pakistan auprès des Nations Unies et membre du Comité 1540, ainsi que des experts assistant aux travaux du Comité. 


Le secrétariat de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), qui a facilité la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004) dans la région par le biais de son coordonnateur pour la mise en œuvre de la résolution 1540, a également participé à cette visite, dont l’objectif était d’organiser des campagnes de sensibilisation et de partager l’information sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004), en identifiant les besoins en matière d’assistance aux mesures que la Grenade pourrait prendre à l’avenir pour appuyer cette mise en œuvre.


La délégation a rencontré le Ministre des affaires étrangères et du commerce international de la Grenade, M. Nickolas Steele, à Saint-George, et a tenu de nombreuses sessions de travail avec divers partenaires nationaux impliqués dans la mise en œuvre de la résolution 1540, dont les ministères de la sécurité nationale, de la santé, des affaires étrangères et du commerce international.  Elle a aussi visité le Port de Saint-George.


La résolution 1540 (2004) a été adoptée à l’unanimité par le Conseil de sécurité, en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, le 28 avril 2004.  Elle exige que tous les États s’abstiennent d’apporter un appui, quelle qu’en soit la forme, à des acteurs non étatiques qui tenteraient de mettre au point, de se procurer, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques ou leurs vecteurs. 


Cette résolution exhorte aussi tous les États à mettre en place des dispositifs internes de contrôle destinés à prévenir la prolifération de ces armes de destruction massive, dont la mise en place de dispositifs de contrôle appropriés pour les éléments connexes. 


Le Comité 1540 fait rapport au Conseil de sécurité sur la mise en œuvre de la résolution.  Le 20 avril 2011, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 1977 (2011), par laquelle il a décidé de proroger le mandat du Comité jusqu’en 2021.


Pour plus d’informations au sujet du Comité 1540, veuillez consulter le site Web à l’adresse suivante: http://www.un.org/en/sc/1540.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel