24/10/2013
Assemblée générale
AG/AB/4079

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Cinquième Commission                                             

10e séance – matin                                         


LA CINQUIÈME COMMISSION EXAMINE LA DEMANDE DE SUBVENTION DE 577 800 DOLLARS

POUR L’UNIDIR ET LE COÛT DES DÉCISIONS DE L’ECOSOC ESTIMÉ À 91 100 DOLLARS


La Cinquième Commission, chargée des questions administratives et budgétaires, a examiné, ce matin, la demande de subvention* de 577 800 dollars pour l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR) et les incidences financières**, estimées à 91 100 dollars, des résolutions et décisions prises par le Conseil économique et social (ECOSOC) en 2013.


La demande de subvention de 577 800 dollarspour l’UNIDIR -avant actualisation des coûts- est au titre du budget biennal 2014-2015 et doit être imputée sur le budget ordinaire de l’ONU qui le prévoit déjà au chapitre « Désarmement ».


Le Président du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), M. Carlos Ruiz Massieu, a regretté que les procédures d’actualisation des coûts n’aient pas été suivies en ce qui concerne la subvention pour l’exercice biennal 2012-2013.  Pour l’exercice 2014-2015, l’ajout de 9 400 dollars d’actualisation supplémentaire devrait porter la subvention initiale à 647 000 dollars.


La non-actualisation du montant cache en fait une réduction de la subvention accordée à l’UNIDIR, a dit craindre le représentant de Fidji, au nom du Groupe des 77 et de la Chine.  Il a demandé des éclaircissements, en promettant de tout faire pour que l’UNIDIR ait les ressources nécessaires à la mise en œuvre de son mandat.  Il a souligné les prérogatives exclusives de l’Assemblée générale s’agissant des procédures budgétaires.


Pour 2014, l’UNIDIR a besoin d’un budget de 1 501 400 dollars, alors que les fonds qui seront disponibles au début de l’année prochaine sont estimés à 770 000 dollars, dont un montant de 334 700 dollars pour constituer une réserve opérationnelle.  Les ressources extrabudgétaires du Fonds d’affectation spéciale pour l’UNIDIR sont quant à elles estimées 4 290 400 dollars pour 2014-2015.


S’agissant de la somme de 91 100 dollars découlant des résolutions et décisions que l’ECOSOC a prises en 2013, le Président du CCQAB a indiqué qu’elle devrait pouvoir être absorbée; 29 400 dollars étant à imputer sur le budget biennal 2012-2013 et 61 700 dollars sur le budget 2014-2015.


Le Directeur de la Division de la planification des programmes et du budget, M. Johannes Huisman, a en effet souligné qu’aucun crédit additionnel ne sera demandé à l’Assemblée générale.  Les dépenses supplémentaires ont trait à la prorogation du mandat du Groupe consultatif ad hoc sur Haïti jusqu’à la session de fond du Conseil devant se tenir en juillet 2014; la tenue par le Conseil, tous les ans, d’une réunion extraordinaire d’une journée sur la coopération internationale en matière fiscale; et la publication d’un rapport sur les consultations engagées entre le Secrétaire général et le Conseil d’administration de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche afin d’examiner les incidences qu’aurait le projet de regroupement de quelques entités des Nations Unies offrant des services de recherche, de formation et de diffusion des savoirs, parmi lesquelles l’Institut.


À propos des rapports, le représentant de Fidji, au nom du Groupe des 77 et de la Chine, s’est plaint du retard persistant dans la publication des rapports dont est saisie la Cinquième Commission.  Il a qualifié cette situation de « particulièrement grave », compte tenu de l’importance d’une session qui doit se conclure avec l’adoption du budget biennal 2014-2015.


La prochaine réunion de la Cinquième Commission sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.


*     A/68/80 et A/68/7/Add.1

**    A/68/380 et A/68/7/Add.2


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel