19/11/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 19 NOVEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Voyage du Secrétaire général au Yémen


Le Secrétaire général est arrivé au Caire (Égypte) après avoir passé la journée à Sanaa (Yémen) où fut célébré le premier anniversaire de la conclusion de l’accord de paix et de transition au Yémen.  Il a également apporté son soutien personnel au processus de transition dans le pays. 


Dans son allocution lors de la cérémonie, le Secrétaire général a souligné qu’il y a un an seulement, le Yémen avait été extrêmement proche d’un conflit généralisé et que le calme était maintenant revenu dans la plupart des régions du pays.  Il a également dit que le Yémen restait confronté à des défis profonds et que les transitions étaient difficiles partout.


Le Secrétaire général a déclaré que le Yémen lançait actuellement un processus de dialogue national très important.  Il a déclaré que ce processus devait être ouvert à tous et que les femmes devaient jouer un rôle significatif et de premier plan dans tout processus de changement.  Les vues et les aspirations des jeunes Yéménites doivent aussi être prises en compte, a-t-il dit. 


Au cours de sa visite, M. Ban a également tenu une série de réunions avec les dirigeants yéménites, dont le Président Abd Rabbo Hadi et le Premier Ministre, l’ensemble du Cabinet, le Comité militaire et, très important également, le Comité préparatoire pour le dialogue national, réunissant ainsi un très large éventail de la société yéménite.  Il s’est ensuite adressé aux journalistes.


Le Secrétaire général est désormais au Caire.  À 19 heures, il doit avoir un dîner de travail avec le Ministre des affaires étrangères.  Il doit rencontrer, demain, le Président égyptien et le Premier Ministre, ainsi que le Secrétaire général de la Ligue des États arabes.


M. Ban doit également s’entretenir avec le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi.  Comme le Secrétaire général l’avait annoncé dans une déclaration ce week-end, il s’est rendu dans la région pour apporter son appui aux efforts égyptiens en vue de parvenir à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et dans le Sud d’Israël.


Moyen-Orient: déclaration du Secrétaire général


Dans un communiqué publié hier, le Secrétaire général s’est dit profondément attristé par les informations faisant état de la mort de plus de 10 personnes, dont des femmes et des enfants, membres de la famille Dalu, ainsi que d’autres civils palestiniens, suite à la violence qui se poursuit dans la bande de Gaza.


Il est également alarmé par les tirs incessants de roquettes contre des villes israéliennes, lesquels ont provoqué la mort de civils israéliens.  Il faut que cette violence prenne fin.  Il a appelé instamment les parties à coopérer avec l’Égypte dans les efforts qu’elle mène afin de parvenir à un cessez-le-feu immédiat.  Toute nouvelle escalade va inéluctablement exacerber les souffrances des populations civiles et doit être évitée. 


Le Secrétaire général s’est rendu dans la région pour lancer personnellement un appel à la fin de la violence, et contribuer aux efforts actuellement déployés en ce sens.  


RDC: déclaration du Secrétaire général


Dans un communiqué publié hier, le Secrétaire général a fermement condamné la reprise des hostilités par le M23 dans l’est de la République démocratique du Congo.  Il a appelé le M23 à cesser immédiatement les attaques et toutes progressions militaires vers la ville de Goma, dans le Nord-Kivu.  Le Secrétaire général a appelé tous les États concernés à exercer leur influence sur le M23 pour mener à un arrêt immédiat des attaques.  Il a insisté sur son engagement personnel à soutenir les efforts en vue de résoudre la crise et a, à cette fin, encouragé un dialogue renforcé entre les parties prenantes.


Il a ajouté que la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) maintiendra sa présence à Goma et poursuivra ses efforts visant à une pleine mise en œuvre de son mandat, en utilisant pleinement ses capacités en matière de protection des civils.  Il a insisté sur le fait qu’aucune action visant à saper ou à cibler la MONUSCO ne saurait être tolérée.   


Dans une déclaration publiée samedi soir, les membres du Conseil de sécurité ont également condamné avec fermeté la reprise des attaques menées par le M23, et ont exigé que celui-ci y mette fin immédiatement et cesse d’avancer vers la ville de Goma.  Ils ont exigé que tout appui et toute fourniture d’équipement extérieurs au M23 cessent immédiatement.


Syrie


Le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a assisté, au cours du week-end, au Forum Sir Bani Yas aux Émirats arabes unis.


En marge du Forum, il a rencontré samedi le Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, M. Abdullah bin Zayed bin Sultan Al Nahyan.  Hier, il a rencontré à Mascate le Ministre délégué aux affaires étrangères d’Oman, M.  Yusuf bin Alawi bin Abdullah.  Aujourd’hui, il a été reçu en audience à Doha par l’Émir du Qatar, M. Hamad bin Khalifa Al Thani.


Au cours de ces entretiens, le Représentant spécial conjoint a parlé de la crise syrienne.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a entamé, ce matin, un débat sur la piraterie et le vol à main armée commis en mer.  Le Vice-Secrétaire général, M. Jan Eliasson, a présenté aux membres du Conseil le rapport annuel du Secrétaire général sur la piraterie au large des côtes de la Somalie.


Le Vice-Secrétaire général a affirmé au Conseil que la piraterie et les vols à main armée affectaient la liberté de navigation et la sécurité des voies de navigation essentielles où transitent environ 90% du commerce mondial.


Selon les derniers rapports de l’Organisation maritime internationale (OMI), il y a eu 291 attaques contre des navires au cours des 10 premiers mois de l’année 2012.  Les pirates retiennent toujours 293 marins en otage.


Le Secrétaire général, dans son dernier rapport, constate une forte baisse des attaques de pirates dans les eaux au large des côtes de la Somalie en 2012, par rapport à l’année 2011.  Cependant, le Vice-Secrétaire général a relevé que ces gains pouvaient être facilement anéantis si l’on ne s’attaquait pas aux causes de la piraterie.


La séance a été suspendue avant de reprendre à 15 heures.  Des consultations se sont également tenues ce matin sur la situation au Moyen-Orient et la question de la Palestine.


L’invité du Point de presse de demain


Demain à 12 h 30, dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, le Département des affaires économiques et sociales tiendra une conférence de presse sur la « promotion des coopératives au-delà de 2012 ».


* *** *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel