12/11/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 12 NOVEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Golan


Dans une déclaration, le Secrétaire général se dit préoccupé par les informations faisant état d’affrontements entre l’opposition armée et les Forces de sécurité syriennes dans la zone de séparation supervisée par la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD). 


Darfour


L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) s’est dite gravement préoccupée par l’escalade de la violence au Nord-Darfour.  


L’Opération a indiqué que les affrontements entre les Forces armées soudanaises et un groupe armé, vendredi dernier, près de Shangil Tobaya, au Nord-Darfour, participent d’un contexte plus large de conflits qui ont émaillé cette région, ces derniers mois. 


L’Opération appelle toutes les parties à cesser les hostilités immédiatement, à respecter les droits de l’homme et le droit international humanitaire et à s’engager pleinement dans le règlement pacifique du conflit au Darfour.  


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a tenu une réunion publique aujourd’hui pour entendre le compte rendu de sa mission qui s’est rendue au Timor-Leste, au début de ce mois.  


Le Conseil a ensuite tenu des consultations pour obtenir plus d’informations de la part du Chef de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT), M. Finn Reske-Nielsen. 


Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité, le Secrétaire général annonce que la MINUT procèdera à son retrait progressif jusqu’à la fin de son mandat le 31 décembre. 


Sahara occidental


Après sa rencontre, aujourd’hui, à Madrid, avec le Ministre des affaires étrangères de l’Espagne, l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, M. Christopher Ross, a déclaré que le conflit sur le statut final du Sahara occidental n’a que trop duré.  


Il a estimé que ce serait une grave erreur de calcul de croire que le statu quo peut perdurer, maintenant qu’il est menacé par la montée des groupes extrémistes, terroristes et criminels dans la région du Sahel.  


M. Ross a soutenu que le conflit peut être résolu s’il y a une volonté de s’engager dans un vrai dialogue et dans un compromis pour trouver une solution honorable pour tous.  Il a appelé les parties à aller rapidement vers des négociations sérieuses, et a demandé aux membres influents de la communauté internationale de faire pression sur les parties et de les encourager à travailler dans ce sens.  


Après Madrid, M. Ross envisage de se rendre dans les capitales des autres membres du Groupe des Amis, de même que dans d’autres capitales, pour des consultations. Il se rendra à Paris demain, et bientôt à Washington, à Londres et à Moscou. 


Haïti


Aujourd’hui, à Genève, la Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Catherine Bragg, a lancé la révision de l’Appel consolidé pour Haïti, afin de répondre aux ravages causés par l’ouragan Sandy.  


Il faut 39 millions de dollars supplémentaires pour faire face à l’insécurité alimentaire croissante et fournir des abris, des soins de santé et l’eau potable à plus d’un million de personnes. Cette révision porte à 151 millions de dollars le coût total de l’Appel pour Haïti cette année. 


Mme Bragg a aussi annoncé qu’il faudra continuer à soutenir Haïti face à ce désastre qui pourrait facilement faire retarder les efforts de développement.  


République populaire démocratique de Corée (RPDC)


Pour la deuxième année consécutive, la RPDC a connu une croissance dans la production de la nourriture de base, d’après une évaluation du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).  


Les deux agences ont néanmoins souligné que cette progression ne doit pas occulter la lutte contre la malnutrition et le manque de protéines vitales et de lipides dans l’alimentation, notamment pour une population vulnérable estimée à 2,8 millions de personnes. 


Sri Lanka


Cette semaine, le Secrétaire général recevra le rapport de son Panel d’experts sur l’action des Nations Unies au Sri Laka.  Le rapport sera rendu public. 


* *** *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel