9/11/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 9 NOVEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole associé du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Invité du Point de presse


Le Directeur de la Division des affaires de l’Assemblée générale et du Conseil économique et social du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences de l’ONU, M. Ion Botnaru, a parlé à la presse de l’élection de 18 membres du Conseil économique et social (ECOSOC) qui aura lieu lundi 12 novembre.


Sandy


 Le Secrétaire général a fait, ce matin, un exposé aux États Membres sur la façon dont le système des Nations Unies a géré la récente tempête Sandy, alors qu’elle remontait des Caraïbes jusqu’aux États-Unis, affectant même le Siège des Nations Unies.


M. Ban a fait remarquer que les tempêtes posaient de grands défis et que les situations d’urgence pouvaient révéler des imperfections dans le fonctionnement, et la nécessité de faire mieux.  Dans le cas de Sandy, a-t-il expliqué, l’ONU a continué à fournir ses services mondiaux essentiels malgré d’importantes perturbations. 


En même temps, il faut tirer des enseignements des erreurs qui ont été commises.  Le Secrétaire général a dit que l’ONU étudiait de près ce qui avait fonctionné et ce qui n’avait pas fonctionné pendant la réponse, et que l’Organisation avait l’intention de régler les problèmes.


Aux États-Unis, plus de 100 personnes ont perdu la vie et un grand nombre de familles sont toujours sans électricité.  Dans les Caraïbes, cinq millions de personnes ont été touchées par la tempête et 72 sont mortes.  Le Secrétaire général a indiqué qu’il s’était entretenu avec les dirigeants des pays et des régions affectés et qu’il avait offert l’assistance des Nations Unies, si nécessaire.


M. Ban a dit aux États Membres qu’il était difficile d’attribuer une seule tempête aux changements climatiques.  Toutefois, nous savons aussi ceci, a poursuivi le Secrétaire général: « une météorologie extrême imputable aux changements climatiques est devenue la norme.  C’est une vérité qui peut déranger, mais c’est une vérité que nous ignorons à nos risques et périls ».


Déclaration du Secrétaire général sur l’Australie


Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général salue la disposition du Gouvernement australien à se joindre à une deuxième période d’engagement dans le cadre du Protocole de Kyoto et félicite le Premier Ministre, Mme Julia Gillard, pour son leadership.


Répondre aux changements climatiques est essentiel pour réaliser le développement durable.  Une action urgente est nécessaire.


Le Secrétaire général engage tous les gouvernements à prendre des mesures décisives pour contrer les changements climatiques lors de la prochaine Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se déroulera à Doha, au Qatar.


Soudan du Sud


La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Navi Pillay, a demandé aujourd’hui au Gouvernement du Soudan du Sud d’annuler son arrêt d’expulsion contre une spécialiste des droits de l’homme de l’ONU travaillant pour la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), en violation des accords internationaux.


Mme Pillay a dit que depuis cette expulsion, il y a deux semaines, les autorités n’avaient toujours pas fourni à l’ONU la preuve que la spécialiste en question avait commis une faute grave.  Elle a également jugé « tout a fait inacceptable » le raisonnement des autorités qui l’ont accusée de donner de faux renseignements à la communauté internationale sur les violations des droits de l’homme.  Cet acte semble viser l’essence même du travail de ce fonctionnaire en tant que spécialiste des droits de l’homme, a-t-elle ajouté.


Mme Pillay a rappelé combien il est important de permettre aux fonctionnaires des droits de l’homme de s’acquitter du mandat qui leur a été conféré par le Conseil de sécurité, et qui implique de surveiller, enquêter et faire rapport sur les droits de l’homme.  Toute tentative de saper une partie du mandat fondamental d’une mission constitue une menace directe à l’intégrité et à l’indépendance des Nations Unies.


Soudan du Sud/HCR


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré que son habilité à contenir une épidémie d’hépatite E au sein de la population réfugiée au Soudan du Sud était mise à rude épreuve dans les États du Haut-Nil et de l’Unité, deux régions où la maladie est endémique et où sont installés 175 000 réfugiés soudanais.


Le HCR a dit que son opération au Soudan du Sud ne disposait pas de fonds suffisants et qu’il lui fallait au moins 20 millions de dollars jusqu’à la fin de l’année pour maintenir ses activités essentielles pour sauver des vies.


Annonce de déplacement


Le Secrétaire général se rendra à New Haven, dans le Connecticut, mardi 13 novembre.  Il prononcera un discours à l’Université de Yale sur le thème « Trouver des solutions pour un monde en transition ».


Voyages du Vice-Secrétaire général


Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, M. Jan Eliasson, se rendra ce week-end à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour prononcer les remarques liminaires du Sommet du Forum économique mondial sur l’Agenda mondial 2012.  Ce Forum est organisé conjointement avec le Gouvernement des Émirats arabes unis, du 12 au 14 novembre prochain.


Le Vice-Secrétaire général se rendra ensuite à Addis-Abeba, en Éthiopie, afin de coprésider la treizième session du Mécanisme régional de coordination des agences et des organisations des Nations Unies travaillant en Afrique pour appuyer l’Union africaine, les 14 et 15 novembre prochain.


Pendant sa visite aux Émirats arabes unis et en Éthiopie, M. Eliasson aura des réunions bilatérales avec de hauts fonctionnaires gouvernementaux.  Il rencontrera également à Addis-Abeba les dirigeants de la Commission de l’Union africaine.


M. Eliasson sera de retour à New York à la fin de la semaine prochaine.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité tiendra des consultations à 15 heures cet après-midi.  Les membres du Conseil entendront un exposé sur la mise en œuvre de la résolution 1559 (2004) relative au Liban.


Semaine à venir aux Nations Unies


Samedi 10 novembre


Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement.


Vice-Secrétaire général est en déplacement à Dubaï, aux Émirats arabes unis, où il interviendra au Sommet sur l’agenda mondial 2012 du Forum économique mondial.  Il se rendra ensuite à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour coprésider la treizième session du Mécanisme de coordination régionale des agences des Nations Unies et des organisations travaillant en Afrique en soutien à l’organisation de l’Union africaine.



Dimanche 11 novembre


Aucun événement majeur.


Lundi 12 novembre


Journée mondiale de la pneumonie.


Dans la matinée, dans la salle de l’Assemblée générale, élection de sept membres du Comité du programme et de la coordination et de 18 membres du Conseil des droits de l’homme.


Dans l’après-midi, débat au Conseil de sécurité sur la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT), suivi d’une séance d’information sur les missions du Conseil de sécurité.


À Genève, début d’une série de réunions consacrées à la Convention sur certaines armes classiques, qui s’achèvera le 16 novembre.


À Genève, ouverture de la dix-huitième session du Sous-comité pour la prévention de la torture, qui se terminera le 16 novembre.


À Genève, lancement de la quarante-neuvième session du Comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR), qui prendra fin le 30 novembre.


Mardi 13 novembre


Déplacement du Secrétaire général à New Haven, dans le Connecticut, où il prendra la parole à l’Université de Yale.


Dans la matinée, le Conseil de sécurité doit adopter une résolution sur la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA).  Il aura ensuite un débat sur la Bosnie-Herzégovine.


À 13 h 15, dans la salle de conférence 7 du bâtiment temporaire de la pelouse nord, exposé sur le thème « S’appuyer sur le consensus: les premières étapes entreprises par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) après l’approbation des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres », organisé par la FAO.


Mercredi 14 novembre


Journée mondiale du diabète.


À 10 heures, dans la salle de conférence 1, cérémonie à la mémoire des membres du personnel des Nations Unies ayant perdu la vie en servant l’organisation entre le 1er novembre 2011 et le 31 août 2012.


Dans l’après-midi, le Conseil de sécurité adoptera une résolution sur la Force de maintien de la paix de l’Union européenne (EUFOR) en Bosnie-Herzégovine.  Il aura ensuite un débat sur le Comité 1267/1989 (sanctions contre Al-Qaida), le Comité 1373 (lutte contre le terrorisme) et le Comité 1540 (non-prolifération des armes nucléaires).


À 10 heures, dans la salle du Conseil économique et social, ouverture de la Conférence des Nations Unies 2012 pour les annonces de contributions aux activités de développement et de la Conférence pour les annonces de contributions au financement du Programme alimentaire mondial (PAM).


À 12 heures, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, M. Richard Kollodge, rédacteur en chef du Rapport 2012 sur l’état de la population mondiale, préparé par le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), sera l’invité du Point de presse de la mi-journée.


À 13 h 15, dans la salle de conférence 6, séance d’information sur le Pacte sur les océans du Secrétaire général des Nations Unies.  Parmi les intervenants figurent M. Achim Steiner, Président du Comité de haut niveau sur les programmes et Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE); et Mme Patricia O’Brien, Secrétaire générale adjointe aux affaires juridiques et Conseillère juridique des Nations Unies.


À Genève, ouverture de la soixante-cinquième session du Groupe de travail sur la détention arbitraire, qui s’achèvera le 23 novembre.


Jeudi 15 novembre


Journée mondiale de la philosophie.


À 13 h 15, en salle de conférence 7, exposé sur « le Portail des mesures de soutien aux Pays les moins avancés » à l’initiative du Secrétariat du Comité des politiques de développement.


Vendredi 16 novembre


Journée internationale de la tolérance.


À 12 heures, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour la réduction des risques de catastrophe, Mme Margareta Wahlström, sera l’invitée du Point de presse de la mi-journée.


* *** *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel