2/11/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 2 NOVEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués parM. Eduardo del Buey, Porte-parole adjointdu Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Ouragan Sandy/Déclaration du Secrétaire général de l’ONU


Dans une déclaration, le Secrétaire général a présenté ses condoléances aux millions de personnes qui ont été gravement affectées par l’ouragan Sandy aux États-Unis et dans la région des Caraïbes. 


Le Secrétaire général a écrit au Président Barack Obama et s’est entretenu avec les Présidents d’Haïti et de la République dominicaine ainsi qu’avec le maire de la ville de New York pour exprimer sa solidarité en ce moment de crise et offrir l’assistance des Nations Unies, si demande en est faite, dans l’effort de reconstruction.


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a annoncé des données d’évaluation qui donneront un meilleur tableau de l’impact de l’ouragan dans la région des Caraïbes.


En Haïti, quelque 60 personnes ont trouvé la mort et un total de 1,8 million de personnes ont été affectées.  Les personnes les plus vulnérables des camps de déplacés, principalement à Port-au-Prince, ont été évacuées avant l’ouragan et de nombreux évacués sont désormais rentrés chez eux, même si 1 500 personnes sont toujours dans des abris.


Le Programme alimentaire mondial (PAM) et ses partenaires distribuent de l’aide alimentaire aux personnes touchées, principalement des biscuits énergétiques.  L’eau potable, des produits de purification d’eau, des kits d’hygiène et des articles non alimentaires sont également distribués par le Gouvernement et des partenaires de l’ONU.


L’OCHA indique qu’une révision d’urgence de l’Appel consolidé est à l’étude pour répondre aux besoins accrus.


À Cuba, 500 000 personnes ont été touchées selon les estimations.  Quelque 375 centres de santé et plusieurs hôpitaux ont été détruits, de même que 2 100 écoles.  Les cultures ont été endommagées et les communautés éloignées sont coupées de tout en raison des dégâts causés aux routes et aux ponts.


Les agences de l’ONU travaillent en étroite collaboration avec les autorités nationales et locales, les donateurs et les organisations d’urgence en vue de soutenir les efforts nationaux.  Un don en espèces de 100 000 dollars a été approuvé et une demande au Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) est en cours de préparation.


En République dominicaine, trois personnes ont été tuées et quelque 11 000 autres déplacées, sont dans des abris officiels ou chez des proches. 


Aux Bahamas, deux morts ont été signalés et un total de 130 abris a été mis en place.


Hier après-midi, le Secrétaire général a visité les parties endommagées du bâtiment du Secrétariat de l’ONU.  Il a inspecté le travail qui a été accompli à ce jour et a félicité et remercié le personnel pour le travail acharné visant le retour à la normale après l’ouragan Sandy.


Bahreïn


Dans une déclaration, le Secrétaire général a exprimé sa préoccupation face à la décision prise, le 30 octobre, par les autorités du Bahreïn, de restreindre les manifestations et autres rassemblements publics. 


Mali


Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé, aujourd’hui, de nouvelles données qui montrent un plus grand nombre de personnes déplacées que par le passé.


Au moins 203 845 personnes sont actuellement déplacées alors que ce nombre était de 118 795 personnes.


Le HCR a déclaré que ce nombre révisé reflète en partie un meilleur accès aux régions du nord du Mali, ainsi qu’un décompte amélioré des personnes déplacées à Bamako.


Il y a eu également des signes de nouveaux déplacements: des gens auraient fui l’insécurité générale, une détérioration de la situation des droits humains dans le nord du pays, une intervention militaire imminente, l’absence des moyens de subsistance et l’accès limité aux services sociaux de base.


De nouvelles arrivées de réfugiés sont également observées dans les pays voisins.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a adopté, aujourd’hui, son programme de travail pour le mois de novembre.


Le Représentant permanent de l’Inde auprès des Nations Unies qui assume la présidence tournante du Conseil pour le mois de novembre a donné une conférence de presse. 


Par ailleurs, une mission du Conseil a entamé la nuit dernière une visite de sept jours au Timor-Leste, conduite par le Représentant permanent de l’Afrique du Sud, M. Baso Sangqu.


La mission vise à souligner l’engagement à long terme de la communauté internationale pour la paix et le développement durables du pays.


Conférence de presse aujourd’hui


M. Marzuki Darusman, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme dans la République populaire démocratique de Corée a donné une conférence de presse. 


Conférences de presse lundi


Lundi à 13 h 15, le Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance, M. Mutama Ruteere, donnera une conférence de presse.


Semaine à venir aux Nations Unies


Samedi 3 novembre


Aucun événement majeur.


Dimanche 4 novembre


Aucun événement majeur.


Lundi 5 novembre


10 heures, salle de l’Assemblée générale, réunion plénière sur le rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).


13 h 15, auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, conférence de presse du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance, M. Mutama Ruteere.


Mardi 6 novembre


Journée internationale pour la prévention de l’exploitation de l’environnement en temps de guerre et de conflit armé.


Consultations du Conseil de sécurité sur la situation en Syrie.


Mercredi 7 novembre


Réunion d’information du Conseil de sécurité sur la Libye par la Cour pénale internationale (CPI), suivie de consultations sur les Comités créés en vertu des résolutions 751 et 1907 relatives aux sanctions imposées en Somalie et en Érythrée.


13 h 15, salle de conférence 1 du bâtiment temporaire de la pelouse nord, réunion d’information sur le Groupe de haut niveau du Secrétaire général chargé de l’Agenda pour le développement post-2015, un événement co-organisé par le Bureau du Président de l’Assemblée générale et les Missions permanentes de l’Indonésie, du Libéria et du Royaume-Uni.


Jeudi 8 novembre


Réunion d’information du Conseil de sécurité sur laMission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) et les sanctions visant le pays, suivie de consultations sur les mêmes sujets puis d’autres consultations sur le trafic illicite.


Vendredi 9 novembre


15 heures, Mission permanente de la République de Corée (335 E. 45ème rue), réunion d’information sur le « Global Green Growth Institute », co-organisée par les Missions permanentes du Danemark, du Mexique et de la République de Corée.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel