9/10/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 9 OCTOBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Nomination par le Secrétaire général


Le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a nommé M. Romano Prodi, de l’Italie, en tant que son Envoyé spécial pour le Sahel.


L’Envoyé spécial entreprendra des missions de bons offices au nom du Secrétaire général, en particulier en appui des efforts de médiations nationale, régionale et internationale menés dans la sous-région, et en particulier en ce qui concerne les questions transfrontalières et transnationales.


Il contribuera à générer, soutenir et coordonner l’engagement international en appui aux efforts nationaux des pays du Sahel pour remédier à la crise multiforme que connaît la région, y compris avec un accent initial sur le Mali.


Le Secrétaire général attend avec impatience le leadership de M. Prodi dans l’élaboration et la mobilisation d’une réponse efficace des Nations Unies et de la communauté internationale à la crise complexe qui affecte les pays et les peuples de cette région.


Visite du Secrétaire général en France


Le Secrétaire général termine sa visite en France, après avoir rencontré le Président français, M. François Hollande.  Ils ont discuté du Mali et du Sahel; le Secrétaire général soulignant la nécessité de mettre en place une stratégie globale pour faire face aux problèmes transfrontaliers qui se posent au Sahel, notamment les armes, les réfugiés et le terrorisme.


Le Secrétaire général a également rencontré le Premier Ministre, M. Jean-Marc Ayrault, et le Ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, hier soir.


Après sa rencontre avec le Président Hollande, le Secrétaire général a déclaré aux journalistes qu’il demeurait préoccupé par la situation en Syrie, et que l’escalade du conflit le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie, et les répercussions de la crise syrienne sur le Liban et d’autres pays voisins sont extrêmement dangereuses.


Interrogé sur les combats en Syrie, le Secrétaire général a déclaré que cette situation est inacceptable, ajoutant qu’il avait transmis un message fort au Gouvernement syrien, lui indiquant qu’il devrait déclarer immédiatement un cessez-le-feu unilatéral.  Il a indiqué que le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, continuerait à discuter de la question.


Le Secrétaire général a également pris la parole devant le Conseil d’administration de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).  Il sera de retour à New York ce soir.


Conseil de sécurité


Le Conseil de sécurité a prorogé ce matin le mandat de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) en Afghanistan, et a souligné l’importance de prendre, dans le cadre d’un dispositif global, des mesures tendant à rendre le secteur de la sécurité afghan plus fonctionnel, professionnel et responsable. 


Le Conseil a également entendu un exposé du Président du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, Mme Shireen Avis Fisher, ainsi que le Procureur général du Tribunal, Mme Brenda Hollis


République démocratique du Congo (RDC)


Dans un message adressé hier à la réunion des chefs d’État et de Gouvernement de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, qui a lieu à Kampala, le Secrétaire général a déclaré qu’il demeure profondément préoccupé par les conditions de sécurité et humanitaire en République démocratique du Congo, qui continuent à se détériorer et constituent une menace pour la stabilité dans la région des Grands Lacs.


Il a de nouveau condamné la violence et les graves violations des droits de l’homme perpétrées par le M23 et d’autres groupes armés contre des civils.  Il a déclaré que ces violations doivent faire l’objet d’une enquête, et que leurs auteurs doivent en être tenus responsables.  Tout soutien au M23 et aux autres groupes armés dans l’est de la RDC doit cesser immédiatement et définitivement, a indiqué le Secrétaire général.


Il a offert ses bons offices, le cas échéant, en vue d’aider à trouver une solution pacifique à la situation dans l’Est de la RDC.


Alimentation


Près de 870 millions de personnes -soit un humain sur huit- ont souffert de sous-alimentation chronique de 2010 à 2012, selon un nouveau rapport des Nations Unies.


La grande majorité des populations affamées vivent dans des pays en développement, selon le rapport, qui a été publié conjointement par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce rapport indique aussi que le nombre global des personnes soufrant de la faim a diminué de 132 millions entre la période allant de 1990-1992 à 2010-2012.


Le rapport de cette année présente de meilleures estimations de la sous-alimentation chronique basées sur une méthodologie améliorée, et présente les données couvrant les deux dernières décennies.


Conférences de presse


À 14 heures, cet après-midi, dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, aura lieu une conférence de presse avec Mme Michelle Bachelet, Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d’ONU-Femmes; la Présidente du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, Mme Shireen Avis Fischer; le Greffier du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, et M. Gert Rosenthal, Représentant permanent du Guatemala à l’ONU, et Président du Conseil de sécurité pour ce mois.


Demain, l’invité du Point de presse sera M. Ivan Šimonović, Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme et Chef du Bureau de New York du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel