27/09/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 27 SEPTEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Invité du point de presse


Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), M. Yury Fedotov, est l’invité du point de presse.  Il présente aujourd’hui le rapport de l’entité qu’il dirige, intitulé « La criminalité transnationale organisée en Amérique centrale et dans les Caraïbes – Une évaluation de la menace ».  Il est accompagné par M. Amado Philip de Andrés, Représentant régional de l’UNODC au bureau régional en Amérique centrale et aux Caraïbes, à Panama City.


Soudan – Soudan du Sud


Dans une déclaration publiée ce matin, le Secrétaire général félicite les Gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud pour avoir signé des accords sur la sécurité, les frontières communes et les relations économiques.  Ces accords sont des éléments essentiels pour établir des fondations solides pour un avenir stable et prospère entre les deux pays.


Le Secrétaire général félicite les dirigeants des deux pays, en particulier le Président Omar Al-Bashir et le Président Salva Kiir, pour avoir fait montre de la détermination et du sens des responsabilités pour parvenir à un accord global et pour avoir une nouvelle fois préféré la paix à la guerre.


Le Secrétaire général fera une déclaration cet après-midi lors de la Réunion de haut niveau sur le Soudan et le Soudan du Sud.


République démocratique du Congo


Le Secrétaire général a fait ce matin une déclaration au cours de la Réunion de haut niveau sur la situation dans l’est de la République démocratique du Congo.  Il a constaté que les activités militaires du groupe M23 avaient connu une accalmie au cours de ces dernières semaines mais que le groupe avait cependant renforcé son contrôle dans une grande partie du territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.  Le Secrétaire général a également souligné que l’insécurité continuait de s’aggraver partout ailleurs dans les Kivu, où des groupes armés tirent profit de l’instabilité.  Il s’est dit profondément préoccupé par les informations faisant état d’un appui extérieur au M23 et appelé tous les responsables à mettre fin à ce soutien de déstabilisation.  Il a souligné l’inviolabilité de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la RDC et a rappelé que celle-ci devrait être respectée par tous ses voisins.  Le Secrétaire général a estimé qu’il faudrait considérer des options concrètes en vue de parvenir à une solution pacifique fondée sur le renforcement du dialogue, de l’intégration et de la confiance régionale.


Traité d’interdiction des essais nucléaires (TICE)


Le Secrétaire général a noté ce matin, lors de la sixième Réunion ministérielle d’appui au Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) qu’il existe un lien direct entre la fin des essais nucléaires et l’élimination des armes nucléaires.


La fin des essais nucléaires limite le développement des armes nucléaires, a-t-il dit.  Le Secrétaire général a réitéré son appel aux huit États qui n’ont pas encore ratifié le Traité à le faire, en ajoutant que, s’ils ne le font pas, ils ne seraient pas à la hauteur de leur responsabilité en tant que membres de la communauté internationale.


Yémen


Le Secrétaire général a également pris la parole ce matin, lors d’une réunion du Groupe des Amis du Yémen, en disant que le peuple du Yémen s’est engagé sur la voie du changement pour leur pays.


Il y a un an, a-t-il dit, le Yémen était au bord de la guerre civile.  Malgré les nombreux défis qui restent à relever, le Yémen a aujourd’hui élu un nouveau Président, formé un Gouvernement d’unité nationale et établi un cadre pour la reprise économique.


Le Secrétaire général des Nations Unies a déclaré qu’il s’était engagé à aider le Gouvernement et le peuple du Yémen à faire face à leurs défis.


Évènements de haut niveau


Le Secrétaire général prendra également la parole aujourd’hui, lors d’un événement sur la polio.  Il lancera un appel à la solidarité mondiale pour éradiquer cette maladie une fois pour toute.


Dans son allocution, il devrait dire que le monde doit maintenant tendre la main au Nigéria, au Pakistan et à l’Afghanistan pour terminer le travail.  Il fera appel à la communauté internationale afin de fournir d’urgence le financement nécessaire à la réalisation des plans d’urgence contre la polio.


Le Secrétaire général prendra aussi la parole lors d’une réunion sur la nutrition, où il est attendu pour saluer les réalisations du mouvement Scaling Up Nutrition, lancé il y a deux ans.


Il prononcera également un discours lors du forum de consultation du Soudan-Soudan du Sud, où il est prévu accueillir les accords signés par les deux pays, hier à Addis-Abeba.  Dans ses remarques, il félicitera les deux Présidents d’avoir choisi la paix plutôt que la guerre.


M. Ban Ki-moon a, en outre, participé aujourd’hui à de nombreuses réunions avec les dirigeants du monde, dont les détails seront communiqués ultérieurement.


Liban


Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban, M. Derek Plumbly, a visité aujourd’hui la vallée de la Bekaa.  Il a examiné la situation le long des frontières du Liban avec la Syrie et les conditions de vie des Syriens déplacés dans ce secteur.


Il s’agissait de sa première visite de travail dans cette partie de l’est du Liban, où plus de 34 000 Syriens ont trouvé refuge.


M. Plumbly a déclaré que la visite avait pour but de souligner l’urgence de fournir une aide supplémentaire pour faire face aux besoins humanitaires des personnes déplacées et des communautés locales qui les assistent.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel