4/09/2012
Communiqué de presse
Point de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 4 SEPTEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués par M.  Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Syrie


Le Secrétaire général prendra la parole à l’Assemblée générale, à 16 heures cet après-midi, pour parler de la situation en Syrie devant les États Membres.  L’Assemblée se réunit un mois après l’adoption de sa résolution 66/253 B sur la Syrie et devrait entendre le Secrétaire général, ainsi que le nouveau Représentant spécial conjoint pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi.  Le Secrétaire général parlera des récents développements survenus en ce qui concerne la situation en Syrie et appellera les États Membres à apporter leur soutien au nouveau Représentant spécial conjoint pour la Syrie et au travail qu’il est appelé à accomplir. 


Dans le même temps, M. Ban Ki-moon insistera sur la gravité de la situation humanitaire et sur sa détérioration tant en Syrie que dans les pays voisins touchés par la crise, alors que l’ONU fait face à une insuffisance de fonds et de ressources.  Le plan de réponse humanitaire de 180 millions de dollars nécessaire pour faire face à la crise et aux besoins des populations n’est financé qu’à moitié.  M. Ban expliquera aussi aux États Membres que les gouvernements qui ont généreusement ouvert leurs frontières et accepté d’accueillir des réfugiés en provenance de Syrie ont besoin d’une aide urgente.  La session sera télévisée et retransmise par Webcast.


Syrie – Réfugiés


La dernière mise à jour du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) souligne l’ampleur de l’aspect humanitaire de la crise en Syrie.  Le nombre de réfugiés qui ont quitté la Syrie en août s’est considérablement accru, plus de 100 000 personnes ayant cherché asile dans les pays voisins – soit le décompte mensuel le plus élevé depuis le début de la crise.  Les réfugiés continuent par ailleurs d’arriver en Jordanie au nombre de 1 000 par jour.  Au Liban, le Haut-Commissariat ouvre cette semaine un centre d’enregistrement mobile de réfugiés à Baalbeck, localité située dans la plaine orientale de la Bekaa, afin de répondre au nombre croissant de réfugiés qui s’installent dans cette zone.  Plus de 59 000 réfugiés syriens ou en attente d’être enregistrés comme tels se trouvent au Liban. 


Actuellement, 80 410 réfugiés syriens se trouvent en Turquie, selon les autorités de ce pays.  Le Gouvernement turc continue d’assurer au Haut-Commissariat que les frontières resteront ouvertes.


Liban


Le Coordonnateur spécial pour le Liban, M. Derek Plumbly, a eu aujourd’hui un entretien avec le Premier Ministre libanais, M. Najib Mikati, à propos de la situation au Liban et de ses développements.  Il s’est ensuite exprimé devant la presse.  Il a émis le souhait que toutes les personnes qui ont été enlevées en Syrie voisine soient relâchées dans les plus brefs délais.  Il a ajouté que cette situation ne pouvait plus continuer à se développer comme avant et l’a qualifiée « d’inacceptable ».  Le Coordonnateur spécial et le Premier Ministre ont également abordé la question de la situation à la frontière syro-libanaise.  M. Plumbly a transmis les préoccupations de l’ONU face à la poursuite des incursions et des bombardements.  Ils ont aussi discuté du travail des Nations Unies et des défis immédiats à relever, en particulier la situation des réfugiés syriens au Liban. 


Prix des denrées alimentaires


Trois agences des Nations Unies ont lancé un appel à l’action face à la crainte de voir une répétition de la crise alimentaire mondiale de 2007-2008.  Dans une déclaration conjointe, le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Président du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM) disent qu’il faut agir sans délai pour éviter que les chocs que font planer des prix élevés n’aboutissent à une catastrophe affligeant des dizaines de millions de personnes au cours des prochains mois.


Les trois agences estiment qu’en réponse à la hausse des prix alimentaires, les pays devraient éviter d’acheter des stocks de denrées alimentaires dans la panique ou de vouloir imposer des restrictions à l’exportation.  Elles notent aussi que les conditions météorologiques ont été parmi les causes principales des trois épisodes de flambée des prix des produits alimentaires que le monde a connus au cours des cinq dernières années.  Elles soulignent que le danger demeurera réel tant que la communauté internationale ne trouvera pas les moyens de rendre le système alimentaire mondial robuste aux chocs et aux effets des changements climatiques. 


RPDC


Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a déclaré que le typhon Bolaven s’est abattu sur le territoire de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) à la fin du mois d’août.  Les médias d’État ont rapporté que Bolaven a tué 50 personnes et fait plus de 21 000 sans-abris.  L’OCHA suit de près la situation, et les agences de l’ONU sont prêtes à fournir une assistance à la RPDC.  Plus de 160 personnes y ont été tuées par des pluies torrentielles en juillet et en août.  Les besoins immédiats concernent la nourriture, la santé, l’eau et l’assainissement.  Le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) a débloqué 2 millions de dollars pour répondre aux besoins immédiats. 


Conférences de presse


Demain, à 11 heures, dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, aura lieu une conférence de presse du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) sur le lancement du rapport intitulé « Global Chemicals Outlook ».  À 12 h 30, le Représentant permanent de l’Allemagne auprès des Nations Unies, M. Peter Wittig, qui est Président du Conseil de sécurité pour le mois de septembre, présentera le programme de travail mensuel du Conseil.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel