06/02/2012
Conseil économique et social
SOC/4792

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

RAPPORT DE L’ONU: LES JEUNES DU MONDE ENTIER FONT PART DE LEURS PRÉOCCUPATIONS EN MATIÈRE D’EMPLOI

ET DEMANDENT UNE AUGMENTATION DES INVESTISSEMENTS DANS CE DOMAINE


Dans le monde entier, les jeunes sont très préoccupés par le manque d’emplois, et demandent une augmentation des investissements dans ce domaine, estime le dernier Rapport mondial sur la jeunesse, publié aujourd’hui par les Nations Unies.


Suite à la crise économique, le taux du chômage mondial des jeunes a atteint sa plus grande augmentation annuelle en 2009, avec environ 75,8 millions de jeunes au chômage.


« Aujourd’hui, nous avons la plus importante génération de jeunes gens que le monde ait jamais connue, », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon.  « Ils exigent le respect de leurs droits et demandent à se faire entendre davantage dans la vie économique et politique.  Il nous faut rassembler le système des Nations Unies comme jamais auparavant pour appuyer un nouveau contrat social de croissance économique riche en emplois.  Commençons par les jeunes. »


Pour la première fois, les informations obtenues à l’issue d’une vaste consultation de jeunes du monde entier, réalisée en ligne, forment le cœur du rapport, intitulé « Emploi des jeunes: Perspectives des jeunes sur la recherche d’un travail convenable dans un monde en changement ».  Ce rapport, publié par le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES), décrit également la situation des jeunes sur le marché du travail ainsi que les tendances de l’emploi des jeunes.


Des jeunes, ainsi que des représentants d’organisations dirigées par des jeunes, ont été invités à partager, par l’intermédiaire de réseaux numériques et sociaux, leurs visions des choses, leurs expériences et leurs recommandations pour se préparer au marché du travail, y accéder et y rester actif.  Environ 1 100 contributions (dont des photos et des vidéos) ont été envoyées par des jeunes du monde entier pendant cette consultation de quatre semaines.


Le rapport révèle que les jeunes sont inquiets de la qualité et de la pertinence de leurs études, comme l’indique Amadou, un Sénégalais de 24 ans: « Aujourd’hui, il devrait être plus facile de trouver un travail parce que notre génération est la plus instruite mais […] il y a un manque d’adéquation entre les formations offertes et les besoins du marché du travail. ».  Au nombre des autres sujets de préoccupation, il y a la vulnérabilité de l’emploi, la migration de la main-d’œuvre, les mariages retardés, l’opposition villes-campagnes, ainsi que les discriminations fondées sur l’âge, le sexe et la race.


Mais les possibilités offertes par les « emplois verts », les nouvelles technologies et l’esprit d’entreprise contribuent à faire espérer les jeunes, qui soulignent également la nécessité d’être volontariste et de garder une attitude positive afin de trouver des emplois convenable, comme Leo, un Espagnol de 28 ans: « Nous devons innover, prendre des risques, créer et explorer ».


Tout au long de ce processus, les participants ont également pu communiquer en ligne sur leurs expériences et leurs conseils propres, avec Monique Coleman, Championne des jeunes aux Nations Unies et avec Ronan Farrow, Conseiller spécial de la Secrétaire d’État des États-Unis pour les questions mondiales de jeunesse.


Le rapport est disponible en anglais en ligne (www.unworldyouthreport.org) où, pour la première fois, les lecteurs sont invités à communiquer entre eux et partager leurs réactions.


NOTA: Une table ronde sur l’emploi des jeunes aura lieu le 6 février, entre 1 h 15 et 14 h 30, dans la salle de conférence NLB 7 (au Siège de l’ONU à New York), pour le lancement du rapport pour examiner le rôle de la jeunesse, des gouvernements et du secteur privé en vue de répondre aux questions de l’emploi des jeunes.


Contacts presse


Mme Mélanie Prud’homme, Département de l’information de l’ONU, tél: 917 367 3541, adresse électronique: prudhommem@un.org.


Mme Charlotte Scaddan, Département de l’Information de l’ONU, tél.: 917 367 9378, adresse électronique: scaddan@un.org.


Personnes interrogées disponibles


Mme Gail Gershon, Directrice de l’implication des employés & du leadership en matière de service à la Gap Foundation (en anglais) Gail_Gershon@gap.com.


Mme Sarah Huxley, Spécialiste enfance/jeunesse, animatrice en chef du débat électronique (anglais) sarahhuxley@hotmail.com.


M. Sergio Andrés Iriarte Quezada, fonctionnaire de l’Organisation internationale du Travail (OIT) à Genève (anglais, espagnol, français, portugais, allemand) iriarte@ilo.org.


Jeunes ayant contribué au débat électronique


Mme Yasmyn Camier, 24 ans, Guadeloupe (anglais, français), yasmyn.camier@gmail.com.


M. Emad Karim, 28 ans, Égypte (anglais, arabe), emad.karim7@gmail.com.


Mme Ayshah Mshe, 27 ans, Kenya (anglais, swahili) mwanaishamaende@gmail.com.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel