25/09/2012
Secrétaire général
SG/T/2872

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DANS L’IOWA, LES 18 ET 19 OCTOBRE


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Des Moines, dans l’Iowa, dans l’après-midi du 18 octobre.


Il s’est tout d’abord entretenu avec le Sénateur démocrate de l’Iowa, M. Tom Harkin, puis avec son conseiller agricole, M. Mark Halverson, dans le hall des lauréats du « World Food Prize ».  Le Secrétaire général a ensuite rencontré le Gouverneur Terry Branstad, la Gouverneure adjointe, Mme Kim Reynolds, et le Sénateur républicain, M. Charles Grassley, entre autres.


Dans la soirée, le Secrétaire général a participé à la cérémonie de remise du prix « World Food Prize ».  Il a rendu hommage au lauréat du prix, M. Daniel Hillel, pour le travail qu’il fait pour aider des millions d’agriculteurs à produire plus par goutte d’eau dans certaines des régions les plus arides de la planète.


Dans son discours liminaire, le Secrétaire général a dit que 870 millions de personnes sont mal nourries, un nombre moins élevé que les précédents mais toutefois inadmissible.  Il a indiqué que le droit à l’alimentation est un droit fondamental.  Il a également relevé que l’objectif de mettre fin à la faim de notre vivant dépend des partenariats qui font la différence, en tirant parti de la créativité des scientifiques et des économistes, en développant de nouvelles approches et des technologies qui répondent aux changements climatiques, à la rareté de l’eau et à la désertification, et en renforçant la résistance face aux chocs des prix et des marchés.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14594)


Le lendemain, vendredi 19 octobre, le Secrétaire général a brièvement participé à un petit déjeuner organisé par le « World Food Prize ».  Il s’est ensuite rendu à la Drake University où il s’est entretenu avec son Président, M. David Maxwell, ainsi qu’avec des membres de son cabinet.


Le Secrétaire général a ensuite prononcé un discours sur le thème de la « Citoyenneté mondiale dans un monde en mutation ».  Il a dit aux étudiants et au public réunis qu’il y avait trois moyens de tester la citoyenneté mondiale: le développement durable, l’autonomisation des femmes et des jeunes, et la réalisation des aspirations des peuples à la démocratie, la paix et la sécurité.


Au sujet de la Syrie, le Secrétaire général a indiqué que la communauté internationale a une responsabilité morale, un devoir politique et une obligation humanitaire de mettre un terme au bain de sang et de rechercher la paix pour le peuple syrien.  Il a engagé le Conseil de sécurité, les pays de la région et toutes les parties à réaliser leurs attentes, à appuyer le travail du Représentant spécial conjoint, M. Lakhdar Brahimi, et à promouvoir un cessez-le-feu.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14595)


Le Secrétaire général et son épouse sont revenus à New York en fin de matinée.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel