07/06/2012
Secrétaire général
SG/T/2851

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN TURQUIE, DU 30 MAI AU 2 JUIN 2012


(Adapté de l’anglais)


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Istanbul, mercredi 30 mai.


Le même soir, il a fait le point de la situation avec le Coordonnateur résident des Nations Unies en Turquie, M. Shahid Najam.


Le lendemain, il a pris part au Forum des partenaires de l’Alliance des civilisations à Istanbul.


Dans ses remarques, le Secrétaire général a dit que l’Alliance avait été fondée pour faire avancer les plus nobles des idéaux communs à savoir une plus grande compréhension entre les peuples et les nations, et une adhésion plus profonde à la diversité du monde.


Le Secrétaire général a ajouté que, s’agissant de la tolérance et de la coopération, l’Alliance a émergé comme une voix de plus en plus importante sur la scène mondiale.  Le défi est maintenant de savoir comment permettre à l’Alliance de jouer un rôle encore plus constructif sur les questions auxquelles le monde est confronté. 


Sur la Syrie, le Secrétaire général a déclaré que la Mission de supervision des Nations Unies est là pour contribuer au cessez-le-feu.  Les observateurs sont les yeux et les oreilles de la communauté internationale et sont là pour enregistrer les violations et les dénoncer pour que les auteurs des crimes soient traduits en justice. 


Le Secrétaire général a dit que le massacre de civils, tel qu’on l’a vu le week-end dernier, pourrait plonger la Syrie dans une guerre civile catastrophique, une guerre dont le pays ne pourrait jamais se relever. 


Il a ajouté qu’unie, la communauté internationale exige du Gouvernement syrien qu’il assume ses responsabilités à l’égard de son peuple.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14324)


Le Secrétaire général a eu des réunions bilatérales en marge du Forum.  Lors de sa rencontre avec le Premier Ministre turc, M. Recep Tayyip Erdogan, il a parlé de l’Alliance des civilisations, de la Syrie, de la Somalie et de Chypre.  Il a remercié le Premier Ministre pour avoir accueilli le Forum et la Conférence internationale sur la Somalie et pour le rôle de la Turquie en appui au travail de l’ONU.


Le Secrétaire général s’est ensuite entretenu avec M. Jean Ping, Président de la Commission de l’Union africaine.  Les deux hommes ont discuté de la situation en Somalie, au Soudan et au Soudan du Sud, au Mali et en Guinée-Bissau.


Il a ensuite rencontré le Premier Ministre du Liban, M. Najib Mikati, avec lequel il a parlé de l’évolution de la situation régionale.


Il a également vu M. Gonzalo de Benito Secades, Secrétaire d’État aux affaires étrangères de l’Espagne, qu’il a remercié pour l’appui continu de son pays à l’Alliance et au travail des Nations Unies.  Les deux hommes ont aussi discuté du Sahara occidental. 


Le Secrétaire général a ensuite visité le Centre de la technologie de l’énergie hydrogène de l’Organisation des Nations Unies pour le développement 0.industriel (ONUDI), pour mettre l’accent sur l’importance de l’énergie durable et la Conférence Rio+20 sur le développement durable, prévue à la fin de ce mois.


Le lendemain, le Secrétaire général a présidé la Conférence Istanbul II sur la Somalie.  


Dans ses remarques, il a envoyé un message au monde en faveur d’une assistance à long terme à la Somalie.  Il a dit que les Nations Unies mèneraient les efforts visant à apporter paix, stabilité et prospérité.


Le Secrétaire général a dit que les Somaliens font tout pour finaliser la feuille de route de fin de la transition et que leurs leaders ont confirmé que cette transition prendrait bien fin le 20 août.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14326)


Plus tard, le Secrétaire général a prononcé les remarques de clôture à la Conférence sur la Somalie.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14327)


Il a ensuite pris part à une conférence de presse avec le Président de la Somalie, Cheikh Sharif Cheikh Ahmed et le Ministre des affaires étrangères de la Turquie, M. Ahmet Davutoğlu.


Le Secrétaire a eu, là aussi, une série de réunions bilatérales.  Il s’est entretenu avec M. Hailemariam Desalegn, Ministre des affaires étrangères de l’Éthiopie.  Il l’a remercié pour son rôle à la dernière réunion sur la Somalie qui s’est tenue à Addis-Abeba et pour la reprise des pourparlers entre le Soudan et le Soudan du Sud.


Le Secrétaire général a ensuite vu M. William Hague, Secrétaire d’État aux affaires étrangères du Royaume-Uni, avec qui il a surtout parlé de la situation en Syrie.


M. Ban a remercié le Président de Djibouti, M. Ismail Omar Guelleh pour les troupes déployées dans la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM).  Il a remercié pour les mêmes raisons le Président du Burundi, M. Pierre Nkurunziza. 


Lors de sa rencontre avec le Premier Ministre du Yémen, M Mohammed Salim Basendwah, le Secrétaire général s’est tenu informé de la situation dans le pays.


Il a aussi parlé avec le Président de la Somalie, Cheikh Sharif Cheikh Ahmed, à qui il a dit que l’aide internationale devait être prévisible et à long terme.


Avec le Premier Ministre du Kenya, M. Raila Odinga, le Secrétaire général a parlé des futures élections dans le pays qu’il a voulues pacifiques. 


Il a aussi rencontré le Président de l’Ouganda, M. Yoweri Museveni, devant qui il s’est félicité de l’arrestation par l’armée ougandaise d’un leader de la LRA.


Samedi 2 juin, le Secrétaire général a visité le site archéologique de Yenikapi à Istanbul.


Plus tard dans la journée, il a quitté Istanbul pour Djeddah en Arabie saoudite.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel