21/02/2012
Secrétaire général
SG/T/2833

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN AUTRICHE, DU 15 AU 17 FÉVRIER 2012


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, accompagné de son épouse, est arrivé à Vienne, en Autriche, dans l’après-midi du 15 février.


Le même soir, le Secrétaire général, ancien Ambassadeur de la République de Corée en Autriche, a inauguré un centre communautaire coréen.


Le lendemain matin, il a pris part à l’ouverture de la troisième Conférence ministérielle du Pacte de Paris sur la lutte contre le commerce illicite de l’opium en Afghanistan.


Dans ses remarques, il a dit que la lutte contre ce commerce était au cœur des efforts des Nations Unies en Afghanistan et du travail de l’Organisation dans la lutte contre la pauvreté.  (Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14110).


Le Secrétaire général a ensuite eu des entretiens avec le Président autrichien, M. Heinz Fischer, au Palais présidentiel.  Après la rencontre, ils ont donné ensemble une conférence de presse au cours de laquelle le Secrétaire général s’est dit reconnaissant de l’appui de l’Autriche aux Nations Unies.  Il a ajouté que lui et le Président avaient discuté de nombreux sujets y compris l’état de droit, les droits de l’homme, la protection des civils en Libye et en Iran, le processus de paix au Moyen-Orient et la Syrie.  Sur la Syrie, le Secrétaire général a appelé une fois de plus à la fin de toutes les violences.


Après le Palais présidentiel, le Secrétaire général s’était rendu au Palais de la Hofburg pour prononcer un discours devant un auditoire de diplomates, de responsables autrichiens et autres représentants dont des jeunes.  Son discours était intitulé « Émanciper les peuples dans un monde en évolution » et portait sur les femmes et les jeunes.  Voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14112)


Après un déjeuner de travail avec des ministres et autres hauts fonctionnaires participant à la Conférence du Pacte de Paris, le Secrétaire général a eu des entretiens bilatéraux avec le Ministre français des affaires étrangères, M. Alain Juppé; le Ministre autrichien des affaires étrangères, M. Michael Spindelegger; le Secrétaire général de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), M. Lamberto Zannier; le Ministre russe des affaires étrangères, M. Sergey Lavrov; et le Ministre kirghize des affaires étrangères, M. Ruslan Kazakbaev.


Dans la soirée, le Secrétaire général et Mme Ban ont assisté au bal annuel de l’Opéra de Vienne en tant qu’invités d’honneur du Président Fischer et de son épouse.


Dans la matinée de vendredi, 17 février, le Secrétaire général s’est rendu au siège de l’Office des Nations Unies à Vienne pour participer à la cérémonie marquant le quinzième anniversaire de la Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE).


Dans sa déclaration, le Secrétaire général s’est dit inquiet que le Traité ne soit pas encore entré en vigueur et a dit qu’il n’y a aucune raison de ne pas le signer ou le ratifier (voir communiqué de presse publié en anglais sous la cote SG/SM/14115).


Le Secrétaire général a également inauguré la liaison viennoise du Bureau des affaires de désarmement qui, estime-t-il, répond au besoin croissant de coopération dans tous les domaines du désarmement, de la non-prolifération et du contrôle des armes. 


Le Secrétaire général a ensuite donné une conférence de presse conjointe avec M. Tibor Tóth, Secrétaire exécutif de la Commission préparatoire de l’OTICE, le Ministre suédois des affaires étrangères, M. Carl Bilt et le Secrétaire d’État autrichien aux affaires étrangères, Wolfgang Waldner.


Le Secrétaire général est revenu à New York dans l’après-midi même. 


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel