28/11/2012
Secrétaire général
SG/SM/14682
SIDA/183
OBV/1167

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA: BAN KI-MOON EXHORTE LE MONDE À ATTEINDRE L’OBJECTIF 

« ZÉRO NOUVELLE INFECTION ET ZÉRO DÉCÈS LIÉS AU SIDA D’ICI 2015 »


On trouvera ci-après le texte intégral du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida:


L’Objectif du Millénaire pour le développement relatif à la lutte contre le VIH/sida est clair: mettre fin à l’épidémie et inverser la tendance d’ici à 2015.  Grâce aux efforts résolus des gouvernements et de la société civile, le succès est en vue.


Le rapport de 2012 de la Journée mondiale de lutte contre le sida, établi par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), montre que des progrès réels ont été enregistrés ces deux dernières années dans la prévention et le traitement du VIH/sida.  Le nombre de personnes ayant accès à un traitement qui peut sauver leur vie a augmenté de 60% et le nombre de nouvelles infections a été réduit de 50% dans 25 pays, dont 13 en Afrique subsaharienne.  Le nombre de décès liés au sida a chuté d’un tiers depuis 2005.


La moitié de la diminution mondiale des nouvelles infections à VIH ces deux dernières années a été enregistrée chez les nouveau-nés.  J’exhorte les États Membres à redoubler d’efforts pour éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant et à œuvrer pour s’assurer que toutes les mères séropositives puissent survivre et s’épanouir.


J’appelle à de plus grands efforts visant à éliminer la stigmatisation et la discrimination qui aggravent les risques dans les populations vulnérables.  Le rapport de la Commission mondiale sur le VIH et le droit Risques, droit & santé souligne combien des législations dépassées, des systèmes judiciaires peu judicieux et des pratiques policières punitives –fondés non pas sur la science mais sur la peur et les préjugés– alimentent l’épidémie.  Il faut mettre à la portée de tous information, tests de dépistage et traitement, afin que chaque homme, chaque femme et chaque enfant puissent exercer son droit fondamental aux soins médicaux et aux services essentiels qui mettront fin à cette épidémie dévastatrice.


L’objectif « Zéro nouvelle infection, zéro discrimination et zéro décès lié au sida d’ici à 2015 » peut être atteint.  En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, nous devons nous engager à faire fond sur les victoires encourageantes de ces dernières années et à les amplifier de façon à reléguer le HIV/sida aux bas-fonds du passé.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel