27/11/2012
Secrétaire général
SG/SM/14678
DH/5115
OBV/1164

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

M. BAN KI-MOON RAPPELLE LA NÉCESSITÉ D’ATTEINDRE LES OBJECTIFS ÉNONCÉS

DANS LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES


On trouvera, ci-après, le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre 2012:


Les Jeux paralympiques de 2012 nous ont rappelé combien les personnes handicapées pouvaient se dépasser et nous inspirer.  Dans sa lettre à un champion paralympique qui avait remporté une médaille d’or, une petite fille explique que le voir surmonter les difficultés de la vie et se battre pour remporter de nouvelles victoires et réaliser de nouveaux exploits sportifs l’avait rendue plus forte et qu’il était pour elle un modèle.


Les personnes handicapées sont très utiles à la société et peuvent l’être encore davantage si nous faisons tomber les barrières qui les empêchent d’y prendre part.  Dans un monde qui compte aujourd’hui plus d’un milliard de personnes handicapées, il est plus important que jamais d’aller dans ce sens.


Le Messager de la paix des Nations Unies chargé de la question des personnes handicapées, le légendaire Stevie Wonder, est l’incarnation même de l’altruisme.  À l’issue du concert exceptionnel qu’il a donné cette année au Siège pour la Journée des Nations Unies, il a déclaré n’avoir encore fait qu’une fraction de ce qu’il voulait faire pour et avec l’Organisation afin d’aider à panser les plaies du monde.


Notre défi: offrir à tous un accès égal aux services dont ils ont besoin et qui leur sont dus.  C’est là une des clefs d’un monde meilleur.  Comme en sont convenus les négociateurs de Rio+20, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable tenue cette année, l’accès aux services est essentiel pour que l’avenir que nous voulons devienne réalité.


Ensemble, nous devons nous efforcer d’atteindre les objectifs énoncés dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées, à savoir éliminer la discrimination et l’exclusion et bâtir des sociétés qui valorisent la diversité et l’intégration.


Afin d’encourager l’action qui permettra de combler le fossé qui existe entre les engagements bienveillants et les mesures qui auraient dû être prises depuis longtemps, l’Assemblée générale des Nations Unies tiendra l’année prochaine une réunion de haut niveau sur le handicap et le développement, tandis que la communauté internationale s’emploiera à élaborer un programme de développement pour l’après-2015, ce qui permettra de veiller à ce que les droits, les préoccupations et les contributions des personnes handicapées soient pleinement pris en considération.


La Journée internationale des personnes handicapées marque le lancement officiel des travaux préparatoires de la réunion de haut niveau sur le handicap et le développement.  Mettons-la à profit en nous attachant à garantir aux personnes handicapées la pleine jouissance de leurs droits et la possibilité de réaliser leur considérable potentiel.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel