27/09/2012
Secrétaire général
SG/SM/14547
AFR/2452

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECR ÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DES ACCORDS SIGNÉS ENTRE LE SOUDAN ET LE SOUDAN

DU SUD SUR LA SÉCURITÉ, LES FRONTIÈRES COMMUNES ET LES RELATIONS ÉCONOMIQUES


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général félicite les Gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud pour avoir signé des accords sur la sécurité, les frontières communes et les relations économiques.  Ces accords sont des éléments essentiels pour établir des fondations solides pour un avenir stable et prospère entre les deux pays.


Le Secrétaire général félicite les dirigeants des deux pays, en particulier le Président Omar Al-Bashir et le Président Salva Kiir, pour avoir fait montre de la détermination et du sens des responsabilités pour parvenir à un accord global et pour avoir, une nouvelle fois, préféré la paix à la guerre.


Il salue la participation sérieuse et constructive des deux parties aux négociations d’Addis-Abeba, ainsi que le rôle de chef de file assumé par le Groupe de mise en œuvre de haut niveau de l’Union africaine, sous la présidence de l’ancien Président de l’Afrique du Sud, M. Thabo Mbeki, pour sa facilitation et sa médiation au cours des négociations entre les deux parties, de même que l’appui apporté par son Envoyé spécial à ces efforts.


Le Secrétaire général attend avec impatience la réunion au niveau ministériel du Forum consultatif pour le Soudan et le Soudan du Sud qui se doit tenir, aujourd’hui à New York, en présence des Ministres des affaires étrangères des deux pays.


Le Secrétaire général appelle les deux Gouvernements à trouver des solutions sur l’avenir des zones contestées et sur le statut final d’Abyei.  Il exhorte les deux pays à s’engager dans la mise en œuvre des accords qu’ils ont signés et à finaliser les processus qu’ils ont initiés.  Les Nations Unies se tiennent prêtes pour continuer d’assister, en coopération avec les partenaires, les deux parties dans cette voie.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel