30/08/2012
Secrétaire général
SG/SM/14482

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON APPELLE LES PARTIES AUX MALDIVES À ACCEPTER LES CONCLUSIONS

DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LES ÉVÉNEMENTS DU 7 FÉVRIER DERNIER


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général salue la publication, aujourd’hui, du rapport de la Commission nationale d’enquête (CONI) sur les faits, les circonstances et les causes du transfert de pouvoir, le 7 février dernier aux Maldives.


La Commission a été reconstituée en juin avec l’aide internationale et a depuis été reconnue par toutes les parties comme un mécanisme d’enquête crédible.  Le Secrétaire général exhorte toutes les parties à accepter les conclusions de la Commission et de commencer dès à présent le processus du dialogue national visant à résoudre les problèmes politiques auxquels le pays est confronté.


À cette fin, il salue le lancement aujourd’hui du dialogue politique de haut niveau et espère qu’il mènera à la réconciliation nationale et aux moyens d’aller de l’avant.  Il est inquiet du risque de nouvelles tensions politiques au cas où l’une des parties n’accepterait pas les résultats de l’enquête.  Il appelle toutes les parties à faire preuve d’un maximum de coopération et de retenue.


Le Secrétaire général appelle les parties à respecter la Constitution, à créer un environnement pacifique et transparent favorable au dialogue et à prendre des mesures pour renforcer les réformes et les institutions démocratiques.


Le Secrétaire général réaffirme la disposition des Nations Unies à apporter le soutien nécessaire et toute aide que demanderaient les parties. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel