17/08/2012
Secrétaire général
SG/SM/14472

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DE LA CRÉATION D’UNE COMMISSION POUR ENQUÊTER

SUR LES INCIDENTS VIOLENTS DANS L’ÉTAT DE RAKHINE AU MYANMAR


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général se félicite de ce que le Président du Myanmar ait créé aujourd’hui une Commission de 27 membres pour enquêter sur les incidents violents qui viennent d’avoir lieu dans l’État de Rakhine.


Cette Commission est composée de personnalités nationales de divers horizons.  Elle pourrait largement contribuer au rétablissement de la paix et de l’harmonie dans l’État et à la création d’un environnement favorable à une manière plus inclusive de s’attaquer aux causes sous-jacentes de la violence, y compris la situation des communautés musulmanes de l’État de Rakhine.  Ce sera une partie intégrante de tout processus de réconciliation.


Les Nations Unies sont prêtes à appuyer, dans un esprit constructif, les efforts de réforme et de réconciliation du Myanmar et à aider le pays à surmonter ses défis imminents.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel