14/08/2012
Secrétaire général
SG/SM/14463
AFR/2432

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DEMANDE AU SOUDAN DU SUD ET À LA MINUAD D’ENQUÊTER

SUR LA RÉCENTE ATTAQUE CONTRE LES CASQUES BLEUS AU DARFOUR


La déclaration suivante a été communiquée, hier, par le Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général regrette profondément la récente attaque contre les Casques bleus au Darfour, au Soudan, qui a eu lieu le 12 août 2012, aux premières heures, quand des assaillants armés non identifiés ont affronté des soldats de la paix de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), qui étaient chargés d’assurer la sécurité à l’intérieur du camp pour les personnes déplacées d’Otash, à Nyala, dans le Sud-Darfour.


Un officier de police de l’unité de police du Bangladesh a été tué et un autre blessé au cours de cette attaque.


Le Secrétaire général exprime ses sincères condoléances à la famille de la victime, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple du Bangladesh.  Il adresse également ses vœux de prompt rétablissement au policier blessé.


Le Secrétaire général a exhorté le Gouvernement du Soudan et la MINUAD à mener une enquête approfondie sur cette attaque.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel