05/06/2012
Secrétaire général
SG/SM/14330

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ENGAGE TOUTES LES PARTIES EN PRÉSENCE AUX MALDIVES

À RÉSOUDRE LA CRISE POLITIQUE QUE TRAVERSE LE PAYS


La déclaration suivante a été communiquée le 4 juin par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général engage toutes les parties concernées aux Maldives à résoudre de manière pacifique la crise politique que traverse le pays par l’intermédiaire d’un processus national et sur la base du dialogue et du consensus.  Il se félicite, dans ce contexte, de l’acceptation par le Gouvernement des Maldives de la personne nommée par l’ancien Président Mohamed Nasheed à la Commission d’enquête nationale chargée de faire la lumière sur les faits et les circonstances qui ont débouché sur le transfert de pouvoir du 7 février 2012.


Le Secrétaire général félicite le Président Mohamed Waheed et l’ancien Président Nasheed pour les efforts qu’ils ont déployés pour rendre l’organe national d’enquête plus indépendant et crédible et pour trouver une solution à la crise politique actuelle.  Il remercie également le Commonwealth pour les efforts qu’il a déployés afin de mener à bien cet accord important.  À la demande du Gouvernement des Maldives, les Nations Unies et le Commonwealth ont tous deux accepté de fournir un appui juridique à la Commission reconstituée.


Le Secrétaire général exhorte de nouveau les parties à reprendre immédiatement leur dialogue politique, aussi bien au sein qu’en dehors du Parlement, afin de trouver une manière mutuellement acceptable d’aller de l’avant sur la base de la Constitution et sans compromettre les avancées démocratiques réalisées à ce jour aux Maldives.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel