23/05/2012
Secrétaire général
SG/SM/14307
OBV/1105
PKO/306

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

JOURNÉE INTERNATIONALE DES CASQUES BLEUS: M. BAN KI-MOON SOULIGNE LE RÔLE

DE PLUS EN PLUS IMPORTANT DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES


On trouvera, ci-après, le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, publié à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies:


La Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies est l’occasion de rendre hommage aux 120 000 Casques bleus qui servent dans 17 missions basées dans des régions du monde extrêmement instables et dangereuses.


Cette Journée est également l’occasion d’honorer la mémoire des Casques bleus qui ont péri.  En 2011, 112 hommes et femmes ont perdu la vie au service de la paix.  De janvier à avril, 27 sont morts en service commandé.


Aujourd’hui, nous célébrons la mémoire des plus de 2 900 Casques bleus qui ont trouvé la mort pendant le service au fil des ans, et nous nous engageons à poursuivre leur objectif, à savoir ramener la stabilité dans les pays ravagés par la guerre.


Les soldats qui ont péri étaient originaires de nombreux pays fournissant des contingents, rappel bouleversant que le maintien de la paix repose sur une alliance mondiale.


Actuellement, 116 États Membres fournissent des contingents et des effectifs de police pour les opérations des Nations Unies.  Ce chiffre montre indéniablement que les pays du monde entier font de plus en plus confiance aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies pour assurer la sécurité collective.  Notre mission d’observation en Syrie prouve une nouvelle fois que la communauté internationale se tourne vers l’Organisation pour trouver des solutions.  La Mission se heurte à des problèmes épineux mais tente avec courage de faire en sorte que les parties, à commencer par le Gouvernement syrien, tiennent leurs engagements et mettent fin aux violences qui ont déjà coûté la vie à des milliers de personnes.  Cette mission s’inscrit dans le cadre de l’action de l’Organisation, menée par l’Envoyé spécial conjoint, qui vise plus largement à mettre fin à la violence et à trouver une solution politique à la crise en Syrie.


La finalité de toute mission de maintien de la paix des Nations Unies, c’est de ne plus être nécessaire.  Pour atteindre cet objectif, nous mettons tout en œuvre pour que les activités de maintien de la paix soient aussi efficaces que possible.


Je remercie vivement tous les pays qui fournissent les contingents et les effectifs de police ainsi que les ressources financières et matérielles sans lesquels nous ne pourrions mener notre mission à bien.  Je remercie également tous les pays qui apportent un soutien politique et leur énergie.  Les membres du Conseil de sécurité, surtout, orientent et renforcent notre action en fixant des mandats et en prenant les mesures qui s’imposent en matière de déploiement en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain.


Les organisations régionales jouent un rôle de plus en plus important.  Ainsi, l’Union africaine et l’ONU coopèrent étroitement au Darfour et en Somalie en combattant ensemble la menace posée par l’Armée de résistance du Seigneur.  Ces partenariats donnent aux missions de maintien de la paix des Nations Unies la souplesse dont elles ont besoin pour faire face aux menaces variées qui pèsent aujourd’hui sur la paix et la sécurité internationales.


À l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, saluons le sacrifice de ceux qui ont péri et engageons-nous à renforcer les partenariats internationaux qui permettent, grâce à nos Casques bleus, de donner espoir à des millions de personnes à travers le monde.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel