24/07/2012
Conseil de sécurité
SC/10722
AFG/390

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA CONFÉRENCE DE TOKYO


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, le 23 juillet, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, M. Néstor Osorio (Colombie):


Les membres du Conseil de sécurité ont salué la tenue de la Conférence de Tokyo sur l’Afghanistan le 8 juillet 2012 et accueilli avec satisfaction les conclusions adoptées à cette occasion (S/2012/532).


Les membres du Conseil se sont félicités des progrès considérables que l’Afghanistan a fait ces dernières années, notamment sur le plan du développement, avec l’appui indéfectible de la communauté internationale et réaffirmé leur soutien à la décision prise à Bonn de lancer une décennie de la transformation (2015-2024) au cours de laquelle l’Afghanistan consoliderait sa souveraineté en assurant le fonctionnement optimal et la pérennité d’un État au service de la population.


Les membres du Conseil, conscients des défis qui attendent l’Afghanistan, se sont réjouis des généreuses annonces de contribution, représentant 16 milliards de dollars des États-Unis à verser d’ici à 2015, que la communauté internationale a faites à la Conférence de Tokyo et de l’engagement qu’elle a pris de maintenir son aide au même niveau ou presque que pendant la dernière décennie jusqu’en 2017, tenant ainsi sa promesse d’apporter son soutien à long terme au Gouvernement et au peuple afghans.


Les membres du Conseil se sont félicités de l’adoption du Cadre de responsabilité mutuelle de Tokyo dans lequel le Gouvernement afghan et la communauté internationale ont réaffirmé leurs engagements mutuels.


Les membres du Conseil ont également constaté le rôle croissant que jouent les pays voisins et ceux de la région, ainsi que les nouveaux partenaires, dans le développement durable de l’Afghanistan et de la région tout entière.


Le Conseil de sécurité s’est ainsi réjoui du nouveau renforcement du consensus stratégique entre la République islamique d’Afghanistan et la communauté internationale en faveur d’un partenariat renouvelé et durable en vue de la décennie de la transformation, qui exige des engagements fermes de part et d’autre comme prévu dans la déclaration de la Conférence de Bonn, reprise dans les conclusions du Sommet de Chicago et complétée par la Déclaration de Tokyo.


Les membres du Conseil ont également salué les textes issus de la Conférence d’Istanbul pour l’Afghanistan: sécurité et coopération au cœur de l’Asie, du 2 novembre 2011, et de la Conférence ministérielle de suivi qui s’est tenue à Kaboul le 14 juin 2012 pour mettre en place un cadre de consultation périodique sur les mesures de confiance dans la région.


Les membres du Conseil ont en outre salué la tenue de la cinquième Conférence sur la coopération régionale concernant l’Afghanistan, à Douchanbé les 26 et 27 mars, et du Sommet sur l’investissement à Delhi, le 28 juin, et de ses recommandations relatives à la promotion des investissements étrangers, au développement du secteur privé et aux partenariats en Afghanistan.


Les membres du Conseil ont souligné le rôle vital que jouent la MANUA et les Nations Unies en Afghanistan et réaffirmé leur attachement à un avenir pacifique en Afghanistan.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel