18/06/2012
Conseil de sécurité
SC/10676
AFR/2407

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE MALI


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juin, M. Li Baodong (Chine):


Le vendredi 15 juin, les membres du Conseil de sécurité ont rencontré une délégation de haut niveau de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour examiner la situation au Mali.


Les membres du Conseil de sécurité sont, comme les représentants de la CEDEAO, préoccupés par les problèmes actuels de la restauration intégrale de l’ordre constitutionnel au Mali et de la préservation de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité territoriale de ce pays.


Les membres du Conseil de sécurité ont encouragé un règlement politique de la crise et ont réitéré leur appui sans réserve aux efforts de médiation actuellement menés par la CEDEAO et son médiateur, le Président Blaise Compaoré, ainsi que par le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et par l’Union africaine.


Les membres du Conseil de sécurité ont bien noté, dans ce contexte, que la CEDEAO et l’Union africaine ont demandé au Conseil de sécurité d’autoriser le déploiement d’une force de stabilisation de la CEDEAO, afin d’assurer la protection des institutions étatiques maliennes et d’aider à préserver l’intégrité territoriale du Mali et à lutter contre le terrorisme.


Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés prêts à examiner à nouveau la demande de la CEDEAO une fois que des informations supplémentaires leur auront été communiquées concernant les objectifs, les moyens et les modalités du déploiement envisagé et d’autres mesures possibles.  À ce sujet, les membres du Conseil de sécurité ont encouragé la Commission de la CEDEAO, la Commission de l’Union africaine, le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies et les pays de la région à coopérer étroitement à l’établissement d’une liste d’options détaillées.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel