27/05/2012
Conseil de sécurité
SC/10658

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ATTAQUES PERPÉTRÉES À HOULA, EN SYRIE


On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mai, M. Agshin Mehdiyev (Azerbaïdjan):


Les membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus énergiques les meurtres, confirmés par les observateurs des Nations Unies, de dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants, auxquels s’ajoutent des centaines de blessés, à El-Houleh, près de Homs, à la suite d’une série de bombardements et d’attaques menés par l’artillerie et les chars gouvernementaux contre un quartier résidentiel.  Les membres du Conseil ont également condamné le meurtre de civils tués à bout portant et les graves violences physiques commises.  Ils font part de leur profonde sympathie et de leurs sincères condoléances aux familles des victimes, et se déclarent à nouveau gravement préoccupés par la situation de la population civile en Syrie.


Un tel usage révoltant de la force contre une population civile constitue une violation du droit international applicable et des engagements pris par le Gouvernement syrien, en application des résolutions 2042 et 2043 du Conseil, de mettre fin à la violence sous toutes ses formes, et notamment de ne plus utiliser d’armes lourdes dans les agglomérations.  Les membres du Conseil réaffirment que la violence sous toutes ses formes par toutes les parties doit cesser. Les responsables d’actes de violence devront en répondre.  Les membres du Conseil ont prié le Secrétaire général de continuer, avec la participation de la MISNUS, à enquêter sur ces attaques et à faire rapport au Conseil.


Les membres du Conseil ont exigé que le Gouvernement syrien cesse immédiatement d’utiliser des armes lourdes dans les agglomérations et fasse en sorte que ses troupes se retirent immédiatement des agglomérations et des alentours et retournent, avec leurs armes lourdes, dans leurs casernes.


Les membres du Conseil ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’unité et à l’intégrité territoriale de la Syrie, ainsi qu’aux buts et principes énoncés dans la Charte.


Les membres du Conseil ont également réaffirmé leur soutien sans réserve aux efforts de l’Envoyé spécial conjoint pour faire appliquer intégralement son plan en six points et l’ont prié de transmettre de la façon la plus claire possible aux parties syriennes, et notamment au Gouvernement syrien, les exigences du Conseil.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel