17/07/2012
Communiqué de presse
Note No. 6354

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Note aux correspondants


LES NATIONS UNIES RENDENT HOMMAGE À NELSON MANDELA LE 18 JUILLET


Séance de l’Assemblée générale et actions au service

de la communauté à l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela


(Adapté de l’anglais)


L’Assemblée générale des Nations Unies tiendra, à l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela, une séance informelle demain, 18 juillet, pour rendre hommage aux contributions du dirigeant en faveur de la démocratie, de la justice raciale et de la réconciliation.


Parmi les intervenants de la réunion, intitulée « Construire un monde solidaire – La vision de Nelson Mandela », figureront: M. Jeff Radebe, Ministre de la justice et du développement constitutionnel de l’Afrique du Sud, le Professeur Ibrahim Gambari, dernier Président du Comité spécial contre l’apartheid; M. Enuga Reddy, ancien Secrétaire principal du Comité spécial des Nations Unies contre l’apartheid; Mme Helen Clark, ancien Premier Ministre de Nouvelle-Zélande et ancien membre du mouvement anti-apartheid.


Cette séance, qui marque également cette année le quatre-vingt-quatorzième anniversaire de Nelson Mandela, s’inscrit dans le cadre d’une série d’évènements qui se tiendront à New York et à travers le monde ce jour-là.


« Nelson Mandela a, pendant 67 années de sa vie, œuvré au changement pour le peuple sud-africain.  Le cadeau à lui offrir peut –et doit– être de favoriser le changement pour un monde meilleur », a affirmé le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, dans son message à l’occasion de cette Journée.


Des membres du personnel du Secrétariat des Nations Unies, la Mission permanente de l’Afrique du Sud auprès des Nations Unies et le consulat général de l’Afrique du Sud se porteront volontaires demain à la « Bowery Mission » pour servir des repas aux sans-abris et aux personnes sans ressources.  Depuis 1879, la « Bowery Mission » assure des repas chauds, un toit, des vêtements et des soins médicaux aux plus démunis.


Chaque année, le 18 juillet, les individus sont encouragés à consacrer 67 minutes de leur temps pour aider les autres – en se portant volontaires dans un hôpital, en donnant un cours à un enfant, en offrant de la nourriture aux sans-abris, ou en participant à tout autre activité pour la communauté.  La campagne de 67 minutes « agir - Inspirer le changement » est fondée sur le principe suivant: chaque personne consacre une minute de son temps pour chaque année durant laquelle Nelson Mandela s’est investi au service de la population, en tant que défenseur des droits de l’homme, objecteur de conscience, architecte international de la paix et premier Président de l’Afrique du Sud, démocratiquement élu.


À travers le monde, les centres d’information de l’ONU à Accra, Bujumbura, Pretoria, Téhéran, Yaoundé et ailleurs dans le monde organisent des évènements en l’honneur de Nelson Mandela.


En Inde, les « Young Changemakers », une organisation de jeunesse à but non lucratif, propose 27 bourses d’études pour les enfants de l’école primaire de Shree Ganesh Vidya Mandir, située dans le bidonville de Dharavi à Mumbaï, qui ont besoin de financer leurs études après la sortie de l’école primaire.  Les bourses d’études seront annoncées le 18 juillet lors d’un évènement organisé à Mumbaï, en collaboration avec l’initiative Impact universitaire des Nations Unies.


Historique de la Journée


En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet « Journée internationale Nelson Mandela » en l’honneur de la contribution apportée par l’ex-Président sud-africain à la culture de la paix et de la liberté.  La résolution A/RES/64/13 de l’Assemblée générale reconnaît les valeurs défendues par Nelson Mandela et son dévouement au service de l’humanité, qu’il a manifesté par son action humanitaire dans les domaines du règlement des conflits, des relations entre les races, de la promotion et de la protection des droits de l’homme, de la réconciliation, de l’égalité entre les sexes, des droits des enfants et autres groupes vulnérables.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel