23/01/2012
Communiqué de presse
Note No. 6335

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Note aux correspondants


L’ONU HONORE LA MÉMOIRE DES ENFANTS VICTIMES DE L’HOLOCAUSTE AVEC LE FILM « LE DERNIER VOL DE PETR GINZ »


(Adapté de l’anglais)


Le nouveau documentaire d’animation sur la vie et les œuvres d’art d’un jeune Juif de Prague, « Le dernier vol de Petr Ginz », sera projeté le 25 janvier 2012 au Siège des Nations Unies, à New York. 


Cette projection spéciale, suivie d’un débat, aura lieu de 18 h 30 à 20 h 30 dans la salle de conférence 1 du bâtiment temporaire de la pelouse nord (NLB). 


Le film, qui n’est pas encore disponible pour le public, a été produit par le Programme de film documentaire de l’Université Wake Forest et de l’Institut du documentaire de l’Université de Floride.


Petr, qui périt après avoir passé deux ans dans le ghetto de Prague et dans le camp de transit de Terezin, était un enfant brillant qui écrivit un journal intime, quatre romans et créa 200 illustrations et peintures au cours de sa courte vie.


« À travers la vie de Petr, les jeunes d’aujourd’hui pourront apprendre combien il est important de se dresser contre la haine et les préjugés », souligne le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information, M. Kiyo Akasaka.


Faisant partie de ses efforts pour apprendre aux jeunes du monde entier les horreurs de l’Holocauste, le Programme de communication l’Holocauste et les Nations Unies a aussi publié un guide de 32 pages pour accompagner le film pour les étudiants de 13 ans et plus.  Ce guide de l’étudiant a été publié en partenariat avec l’École internationale d’études sur l’Holocauste Yad Vashem, l’Autorité du Souvenir des Martyrs et des Héros de l’Holocauste, et le Programme de film documentaire de l’Université Wake Forest.


Petr avait commencé à écrire son journal en 1941.  À l’époque, il avait alors 13 ans et vivait à Prague sous l’occupation nazie.  En détaillant sa vie quotidienne dans son journal avec des illustrations expressives, Petr inspire son auditoire en le conduisant vers un monde imaginaire.  À 14 ans, Petr fut enlevé à sa famille et envoyé à Terezin où il a continué d’écrire et de dessiner pendant encore deux ans avant d’être envoyé à la mort par les nazis dans le camp d’extermination d’Auschwitz.


« Même si Petr n’est plus revenu, il a apporté une contribution remarquable au monde à travers son art et ses écrits.  Je suis fière de voir l’héritage de Petr se perpétuer », témoigne sa sœur, Chava Pressburger, qui a elle-même survécu à l’Holocauste.


Le groupe de discussions après la projection comprendra, outre M. Akasaka, la Représentante permanente de la République tchèque auprès des Nations Unies, Mme Edita Hrdá; Yoram Pressburger, neveu de Petr; le producteur exécutif du film, M. Stephen Cypen; Mme Sandra Dickson, du Programme de film documentaire de l’Université Wake Forest; et M. Churchill Roberts, de l’Institut du documentaire de l’Université de Floride, tous deux codirecteurs du projet; M. Cory Godbey, animateur du film; et Leo Lowry, survivant de l’Holocauste du ghetto de Terezin et ami d’enfance de Petr Ginz.  Mme Kimberly Mann, du Programme de communication l’Holocauste et les Nations Unies, animera ce débat.


Le Programme de communication l’Holocauste et les Nations Unies publie des manuels pédagogiques écrits et en ligne et organise des séminaires et des événements, notamment la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste chaque 27 janvier.


Pour de plus amples informations concernant le programme, prière de consulter le site Web http://www.un.org/french/holocaustremembrance/.


Les médias peuvent contacter Kimberly Mann, Programme de communication l’Holocauste et les Nations Unies, au (212) 963-6835, mann@un.org; ou Sandra Dickson, du Programme de film documentaire de l’Université Wake Forest, au (336) 692-985, dicksosj@wfu.edu.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel