20/01/2012
Communiqué de presse
Note No. 6334

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Note aux correspondants


PLUS DE 350 ÉLÈVES NEW-YORKAIS AU SIÈGE DE L’ONU LE 23 JANVIER POUR LE LANCEMENT

DU SITE INTERNET IWITNESS SUR LES TÉMOIGNAGES DE L’HOLOCAUSTE


(Adapté de l’anglais)


Plus de 350 élèves des écoles secondaires de New York se réuniront au Siège des Nations Unies, le 23 janvier pour discuter de leurs expériences avec Iwitness (Je témoigne), le nouveau site Internet que lancera le même jour l’Institut de la Fondation pour la Shoah de l’Université de Californie du Sud (USC) qui propose un grand nombre de vidéos et témoignages de plus d’un millier de survivants de l’Holocauste, ainsi que des outils éducatifs et des ressources pour les étudiants et les enseignants.


Ces vidéos sont issues des archives de l’Institut qui contiennent près de 52 000 témoignages.


L’événement, qui est organisé par le Département de l’information des Nations Unies (DPI), en partenariat avec l’Institut, se déroulera de 10 heures à 11 h 30 dans la salle de conférence 2 du bâtiment de la pelouse nord. 


Les élèves feront part de leurs leçons apprises après le visionnage des vidéos et auront l’opportunité de s’entretenir avec un survivant de l’Holocauste, M. Roman Kent, dont le témoignage figure dans Iwitness.


Cet événement est coparrainé par la Mission des États-Unis auprès des Nations Unies et prend place dans le cadre de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, dont le thème est, cette année, « Les enfants et l’Holocauste ». 


« Comme les étudiants ont appris beaucoup sur l’Holocauste et la signification de cette histoire aujourd’hui, ils pourront bientôt découvrir son rapport avec leurs propres vies et communautés », explique le Secrétaire général adjoint à la communication et à l’information, M. Kiyo Akasaka.


« À travers Iwitness, les survivants continueront d’apprendre aux étudiants l’Holocauste, les inspireront pour qu’ils s’opposent à l’intolérance et leur donneront les moyens de développer les lectures dont ils ont besoin pour le XXIe siècle », souligne, de son côté, le Directeur exécutif de l’Institut, M. Stephen D. Smith.


Créé en 1994 par Steven Spielberg pour collecter et préserver les témoignages des survivants et autres témoins de l’Holocauste, l’Institut de la Fondation pour la Shoah de l’Université de Californie du Sud possède une des plus grandes vidéothèques au monde avec 52 000 vidéos dans 32 langues différentes venant de près de 56 pays.


L’Assemblée générale, après avoir adopté le 1er novembre 2005 sa résolution 60/7 proclamant une Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, a créé en 2006 un programme de sensibilisation sur l’Holocauste pourélaborer des programmes éducatifs qui graveront dans l’esprit des générations futures les enseignements de l’Holocauste afin d’aider à prévenir les actes de génocide. 


Pour de plus amples informations concernant le programme, prière de consulter le site Web http://www.un.org/french/holocaustremembrance/.


Pour les accréditations médias, prière de consulter la page www.un.org/media/accreditation, d’appeler le (212) 963-6937 ou d’écrire à malu@un.org.


Contacts: Kimberly Mann, Programme de communication des Nations Unies et l’Holocauste, au (212) 963-6835,  mann@un.org; Anne Marie Stein, Institut de la Fondation pour la Shoah de l’Université de Californie du Sud, au (510) 893-3271 ext: 109, ou par courriel: annemarie@oneprstudio.com.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel