04/05/2012
Communiqué de presse
MER/1966

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base


UN GROUPE DE TRAVAIL DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXAMINERA LE CADRE JURIDIQUE QUI RÉGIT LA PROTECTION

ET L’EXPLOITATION DURABLE DE LA BIODIVERSITÉ MARINE, DU 7 AU 11 MAI, AU SIÈGE DE L’ONU


(Adapté de l’anglais)


NEW YORK, 4 mai 2012 (Division des affaires maritimes et le droit de la mer des Nations Unies) -- Un Groupe de travail de l’Assemblée générale se réunira à New York, du 7 au 11 mai, pour discuter du cadre juridique qui régit la protection et l’exploitation durable de la biodiversité marine au-delà des zones de juridiction nationale.


Ce processus permettra d’identifier les vides juridiques et les moyens de progresser, notamment par le biais de la mise en œuvre des instruments juridiques existants, et l’éventuelle élaboration d’un accord multilatéral, en vertu de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.


Cette réunion sera également l’occasion d’examiner les ressources génétiques marines, notamment la question du partage des bénéfices, le recours à des outils de gestion par zone, comme la création de zones marines protégées, ainsi que le processus d’évaluation de l’impact environnemental, le renforcement des capacités et le transfert des technologies marines.


Dans son rapport sur « Les océans et le droit de la mer » (A/66/70), le Secrétaire général souligne l’importance que revêt la biodiversité marine, y compris dans les zones au-delà de la juridiction nationale, pour la sécurité alimentaire mondiale, le bon fonctionnement des écosystèmes marins, la prospérité économique et les moyens d’existence durable.  Il note cependant que l’impact cumulé des changements climatiques et de l’acidification des océans continu de mettre à mal de nombreux écosystèmes marins essentiels.  Un plus grand nombre d’actions et de mécanismes de coopération intersectoriels sont nécessaires pour mieux comprendre et répondre à l’impact des différents secteurs sur la biodiversité marine dans les zones au-delà de la juridiction nationale.


Organisée à l’occasion du trentième anniversaire de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, cette réunion permettra au Groupe de travail de renforcer les efforts déployés pour protéger et promouvoir une exploitation durable de la biodiversité marine au-delà des zones de juridiction nationale.


Ce Groupe de travail a été créé en 2004 par l’Assemblée générale pour répondre aux préoccupations croissantes de la communauté internationale au sujet de la protection et de l’usage durable de la biodiversité marine.


Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Internet de la Division des affaires maritimes et du droit de la mer, Bureau des affaires juridiques: www.un.org/Depts/los/index.htm.


À l’intention des organes d’information • Document non officiel