04/05/2012
Conseil économique et social
DH/5085

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Communiqué de base                                         


L’INSTANCE PERMANENTE SUR LES QUESTIONS AUTOCHTONES TIENT SA ONZIÈME SESSION

DU 7 AU 18 MAI AU SIÈGE DE L’ONU À NEW YORK


Elle célèbrera, le 17 juin, le cinquième anniversaire de l’adoption

de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones


Une manifestation de haut niveau, convoquée par le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, marquera, le 17 mai, le cinquième anniversaire de l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. 


Cet événement s’inscrit dans le cadre de la onzième session de l’Instance permanente sur les questions autochtones, qui s’ouvre lundi au Siège de l’Organisation, à New York, pour s’achever le 18 mai.


Il y aura lieu dans la salle de l’Assemblée générale et constituera une occasion de réfléchir aux bonnes pratiques et d’évaluer le rôle de la Déclaration dans la réalisation des droits des peuples autochtones du monde.


Plus de 2 000 représentants de peuples autochtones venus de toutes les régions du monde sont attendus lors la onzième session de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, aux côtés des membres de l’Instance permanente elle-même, des États Membres et d’autres organisations.


« L’Instance permanente peut jouer un rôle important dans la protection et la promotion des droits des peuples autochtones dans le monde », a déclaré la Présidente sortante de l’Instance permanente, Mme Myrna Cunningham Kain.  « Nous devons faire des droits énoncés dans la Déclaration une réalité. »


Parmi les thèmes à l’ordre du jour de la onzième session figurent les droits des peuples autochtones à la nourriture et à la souveraineté alimentaire, la situation des peuples autochtones en Europe centrale et orientale, dans la Fédération de Russie, en Asie centrale et en Transcaucasie, la conférence mondiale sur les peuples autochtones de 2014 et le thème spécial sur l’impact durable de la Doctrine de la découverte, ou comment les tribunaux justifient les annexions des terres des peuples autochtones et le droit à réparation pour les conquêtes passées.


La Vice-Secrétaire générale, Mme Asha-Rose Migiro, prononcera le discours d’ouverture de la onzième session à la salle de l’Assemblée générale le 7 mai.  Le Ministre de la communication et des relations avec le Parlement de la République du Congo, M. Bienvenu Okiemy, prendra également la parole.  Le mot de bienvenue reviendra au chef traditionnel de la nation Onondaga, M. Todadaho Sid Hill.  La prière rituelle sera prononcée par un sage Maya.


Autres manifestations


Une cinquantaine de manifestations auront lieu pendant les deux semaines que durera la onzième session.  Elles seront organisées par les États Membres, les organismes des Nations Unies, les organisations intergouvernementales, les organisations non gouvernementales, le secrétariat de l’Instance permanente et d’autres parties prenantes.


L’exposition « Peuples autochtones et souveraineté alimentaire » et la manifestation culturelle avec les groupes Sak Tzevul, du Chiapas, et Andes Manta, de l’Équateur, ainsi que d’autres artistes autochtones venus du monde entier, auront lieu mardi 8 mai, à 6 h 15, à l’entrée des visiteurs du Siège des Nations Unies.


L’Instance permanente sur les questions autochtones


L’Instance permanente fut fondée par le Conseil économique et social (ECOSOC) de l’ONU par la résolution 2000/22 du 28 juillet 2000.  Elle donne des conseils et des recommandations sur les peuples autochtones au système des Nations Unies.  Elle vise à promouvoir, faciliter et coordonner l’exécution au sein des Nations Unies, des recommandations qui émergent de chaque session annuelle, à sensibiliser et encourager l’intégration et la coordination des activités pertinentes au sein du système des Nations Unies.


Elle est composée de 16 experts indépendants et qui travaillent en leur capacité propre.  Le Conseil économique et social nomme les membres.  Huit d’entre eux sont désignés par les gouvernements et huit autres par les organisations des peuples autochtones des différentes régions du monde.


Les recommandations de la onzième session de l’Instance permanente seront transmises au Conseil économique et social y compris les projets de décision recommandés pour adoption par le Conseil.


Les conférences de presse prévues le 7 mai à 13 heures, les 10, 14 et 17 mai à 11 heures se dérouleront à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld au Siège des Nations Unies à New York.


Les conférences de presse, la séance d’ouverture du 7 mai et la manifestation de haut niveau du 17 mai seront diffusées en direct sur le site www.un.org/webcast.


Pour les accréditations des médias, prière de consulter le site http://www.un.org/en/media/accreditation ou d’appeler le +1 (212) 963-6934 ou le +1 (212) 963-6937. 


Pour les demandes des médias, y compris les demandes d’interviews de hauts fonctionnaires des Nations Unies et de représentants des peuples autochtones, prière de contacter Mme Martina Volpe Donlon, du Département de l’information (DPI), au +1 (212) 963-6816, ou par courriel: donlon@un.org.


Pour le secrétariat permanent de l’Instance permanente, prière de contacter Mme Nilla Bernardi, du Département des affaires économiques et sociales, tel: +1 (212) 963-8379, email: bernardi@un.org.


Pour des informations d’ordre général sur la onzième session de l’Instance permanente sur les questions autochtones, consulter le site http://social.un.org/index/IndigenousPeoples.aspx.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel