21/09/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LE LANCEMENT DE LA PLATEFORME EN LIGNE « CAPMATCH »

POUR FACILITER L’ÉCHANGE D’EXPÉRIENCES DANS LES PAYS SORTANT DE CONFLIT


« CAPMATCH », une nouvelle plateforme en ligne de l’ONU, dont le but est de permettre l’échange d’expériences en situation de transition après un conflit, a été présentée ce matin à la presse par la Conseillère spéciale des Nations Unies (ONU) en matière de moyens civils, Mme Sarah Cliffe, le Directeur du projet sur les moyens civils, M. Christopher Coleman, et M. Shahrooz Badkoubei, du Bureau des moyens civils. 


Animée par Mme Margaret Novicki, Chef de la Division de la communication stratégique du Département de l’information (DPI), cette conférence de presse, au Siège des Nations Unies, à New York, a été l’occasion de présenter un nouveau dispositif simple dont le but est de mettre en relation ceux qui recherchent expériences et capacités et ceux qui peuvent éventuellement les fournir.


« Pour le succès de cette démarche, il est essentiel que nos partenaires communiquent », a insisté Mme Cliffe, en ajoutant que son service s’appuierait aussi sur les médias sociaux et la presse en général pour faire connaître cette plateforme à tous les acteurs.     


Il s’agit aussi d’élargir et d’étoffer la réserve d’experts civils, et permettre une meilleure collaboration et une meilleure coopération technique entre l’ONU, ses équipes de pays et les acteurs de la société civile. 


Présentant des exemples de contributions diverses et complémentaires de la Thaïlande, de l’Espagne, du Rwanda et de la Suisse, M.  Coleman a mis l’accent sur l’apport de cette plateforme en termes d’adaptation à l’évolution des besoins nationaux et opérationnels et pour accroître encore la rapidité d’action dans le cadre réglementaire en vigueur. 


Le Directeur du projet sur les moyens civils a précisé que cette plateforme était le fruit de 18 mois de travail et était une des suites des conclusions et recommandations du Groupe consultatif de haut niveau chargé d’entreprendre un examen indépendant des moyens civils à mobiliser au lendemain d’un conflit*.


* A/65/747-S/2011/85


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel