04/10/2012
Assemblée générale
CPSD/503

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Quatrième Commission

1e séance – matin


LA COMMISSION DES QUESTIONS POLITIQUES SPÉCIALES ET DE LA DÉCOLONISATION,

QUATRIÈME COMMISSION, A ADOPTÉ SON PROGRAMME DE TRAVAIL


Elle entamera ses travaux le 8 octobre en tenant un débat général de

six jours sur les questions de décolonisation liées aux 16 territoires non autonomes


La Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation, Quatrième Commission, a adopté à l’unanimité, ce matin, son programme de travail et le calendrier de ses réunions* au cours de cette soixante-septième session de l’Assemblée générale.  La Commission entamera ainsi ses travaux par un débat général, qui aura lieu du lundi 8 au lundi 15 octobre inclus, et portera sur les questions de décolonisation liées aux 16 territoires non autonomes.


Les quatre points que traitera la Quatrième Commission au cours de ces six jours de débat général sont: « les renseignements relatifs aux 16 territoires non autonomes »; « les activités économiques et autres préjudiciables aux intérêts des peuples » des territoires non autonomes; « l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux »; et « les moyens d’études et de formation offerts par les États Membres aux habitants des territoires non autonomes ».


Les 15 points dont la Quatrième Commission est saisie pendant la soixante-septième session de l’Assemblée seront examinés au cours de 24 séances de travail d’une demi-journée chacune.  Prévus pour une durée de six semaines, les travaux de la Quatrième Commission devraient s’achever le 15 novembre.


Après avoir rappelé que, conformément à la pratique des années passées, les représentants des territoires non autonomes et les « pétitionnaires » seraient auditionnés le plus tôt possible, le Président de la Quatrième Commission, M. Noël Nelson Messone (Gabon), a indiqué que 73 demandes d’audition de pétitionnaires relatives à Guam, aux îles Turques et Caïques, et au Sahara occidental avaient été soumises au Bureau.  Par ailleurs, le Premier Ministre de Gibraltar et le Président du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie souhaitent également prendre la parole devant la Commission.


La Quatrième Commission examinera ensuite les points liés à l’Université de la paix; à la coopération internationale ayant trait à l’utilisation pacifique de l’espace extra-atmosphérique; aux questions relatives à l’information; aux effets des rayonnements ionisants; aux opérations de maintien de la paix; à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA); au rapport du Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes affectant les droits de l’homme du peuple palestinien et des autres Arabes des territoires occupés; à la revitalisation des travaux de l’Assemblée générale; et à la planification des programmes.


La Commission a également décidé de mettre en place un Groupe de travail plénier chargé d’examiner le projet de résolution déposé au titre du point 51 relatif à la « Coopération internationale touchant les utilisations pacifiques de l’espace ».


Outre le Président, le Bureau de la Quatrième Commission est composé, aux postes de vice-président, de Mmes Maratee Nalita Andamo(Thaïlande), Ayesha Borland (Bélize) et de M. Dimitrios Felopoulos (Grèce). 


M. Zulfi Ismaili (ex-République yougoslave de Macédoine) exerce les fonctions de Rapporteur.


La Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation tiendra sa prochaine séance de travail le lundi 8 octobre 2012, à 15 heures dans la salle de conférence 1.


* A/C.4/67/L.1


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel