30/08/2012
Communiqué de presse
CD/3387

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES NATIONS UNIES LANCENT « LES NORMES INTERNATIONALES SUR LE CONTRÔLE DES ARMES LÉGÈRES » (ISACS)


(Adapté de l’anglais)


NEW YORK, 30 août (Bureau des affaires du désarmement) -- Après que la communauté internationale eut adopté, en 2001, le Programme d’action visant à éliminer le commerce illicite des armes légères et de petit calibre, les Nations Unies ont lancé cette semaine les « Normes internationales sur le contrôle des armes légères » (ISACS).


Les Normes ont été dévoilées durant la deuxième Conférence d’examen de la mise en œuvre dudit Programme d’action qui, ayant débuté le 28 août, se poursuivra jusqu’au 7 septembre.


Mme Hannelore Hoppe, Adjointe du Haut-Représentant pour les affaires de désarmement, a indiqué que ces Normes étaient le produit d’une collaboration entre le Mécanisme de coordination de l’action concernant les armes légères (CASA) et un large éventail de partenaires internationaux, dont des experts gouvernementaux, des organisations internationales et régionales, des membres de la société civile et du secteur privé.


Les Normes donnent des orientations dans le domaine de la gestion des stocks, du marquage et de l’enregistrement des armes.  Elles permettront de tracer les armes illégales jusqu’à leur dernier détenteur légal, de collecter et de détruire les armes illicites et obsolètes.


M. Stan Nkwain, du Bureau de la prévention des crises et du relèvement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a rappelé qu’il y avait 875 millions d’armes à feu dans le monde, soit une arme pour huit habitants de la planète.  « Quand ces armes tombent entre les mains de criminels, de groupes armés ou de terroristes, elles détruisent la stabilité économique et menacent l’état de droit et les gouvernements légitimes ». 


Chaque année, 526 000 personnes en moyenne succombent une violence armée, généralement liée aux armes illicites.  C’est l’équivalent d’une personne chaque minute.  « La violence armée et la violence sexuelle sont tragiquement liées », a souligné M. Nkwain.


L’objectif principal des « Normes internationales sur le contrôle des armes légères » est de faire en sorte que tous les organismes de l’ONU travaillent ensemble pour aider les États à mettre en place des contrôles efficaces de tout le cycle des armes qui relèvent de leur responsabilité. 


Les Normes peuvent être utilisées directement par les responsables politiques et professionnels en dehors du système de l’ONU, et par les organisations régionales, la société civile et le secteur privé. 


Dans le langage « onusien », les « armes de petit calibre » sont des armes à feu qui peuvent être utilisées par une seule personne, comme les fusils d’assaut, tandis que les « armes légères » sont des armes qui nécessitent l’intervention de deux ou plusieurs personnes, comme les mitrailleuses lourdes. 


Pour plus d’informations sur les Normes, veuillez visiter le site www.smallarmsstandards.org ou contacter M. Patrick Mc Carthy au  support@smallarmsstandards.org.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel