19/06/2012
Communiqué de presse
CD/3359

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE CENTRE RÉGIONAL POUR LA PAIX, LE DÉSARMEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT ORGANISE LES 21 ET 22 JUIN

À PORT-OF-SPAIN UNE TABLE RONDE SUR LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC ILLICITE DES ARMES LÉGÈRES


(Adapté de l’anglais)


Les 21 et 22 juin prochain, le Centre régional pour la paix, le désarmement et le développement en Amérique latine et dans les Caraïbes (UNLIREC) du Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies organise une table ronde sur la lutte contre le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (ALPC) par le renforcement des contrôles aux frontières.  Cette table ronde se tient avec la collaboration du Gouvernement de Trinité-et-Tobago et le soutien de l’Australie, du Canada et de la Nouvelle-Zélande.


Treize États des Caraïbes et des experts internationaux se réuniront à Port-of-Spain pour discuter des moyens de renforcer les capacités nationales et de promouvoir la coopération régionale dans la lutte contre le trafic illicite des armes légères et de petit calibre, en mettant l’accent sur la problématique des frontières maritimes.


Les participants sont appelés à trouver des solutions pratiques aux défis des Caraïbes dans un contexte régional caractérisé par des frontières maritimes et des États insulaires.  Cette table ronde devrait faire des contributions importantes à la Conférence d’examen du Programme d’action sur les armes légères et de petit calibre, prévue au mois de juillet cette année.


UNRILEC présentera un projet de module qui, finalisé, fera partie intégrante de son cours d’interinstitutions, récompensé, sur le trafic illicite d’armes à feu, de munitions, d’explosifs et d’autres matériels connexes.


La table ronde est un des éléments du programme d’assistance d’UNLIREC aux États des Caraïbes qui a démarré en 2010 avec le soutien financier de l’Australie, du Canada, des États-Unis et de la Nouvelle-Zélande.  Il vise à renforcer les capacités des États à mettre en œuvre les instruments juridiques régionaux et internationaux pertinents, en particulier le Programme d’action des Nations Unies sur les armes légères et de petit calibre et la Convention interaméricaine contre la fabrication et le trafic illicites d’armes à feu, de munitions, d’explosifs et d’autres matériels connexes (CIFTA).


Pour plus de renseignements sur UNLIREC veuillez visiter www.unlirec.org

Pour toute question, veuillez vous adresser à Mme Amanda Cowl, spécialiste des questions politiques (cowl@unlirec.org). 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel