04/04/2012
Communiqué de presse
CD/3339
OBV/1090

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES HAUTS RESPONSABLES DU SYSTÈME DE L’ONU PARTICIPENT À « PRÊTE TA JAMBE »,

LA CAMPAGNE DE SOLIDARITÉ AVEC LES VICTIMES DES MINES


(Adapté de l’anglais)


Au regard de ce qui se passe en Libye et en Syrie, les hauts responsables du système de l’ONU dont le Secrétaire général et les chefs du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont choisi de participer à la campagne « Prête ta jambe »* pour marquer leur solidarité avec les victimes des mines et souligner l’importance du déminage.


La campagne « Prête ta jambe » encourage tout le monde à relever le pantalon ou la manche, en signe de solidarité avec tous les survivants des mines et des engins non explosés.


Aujourd’hui, l’ONU appuie l’action antimines dans plus de 40 pays par des activités visant à renforcer les capacités nationales, détruire les mines et autres explosifs de guerre, aider les victimes, apprendre aux gens comment appréhender un environnement miné ou à promouvoir une adhésion universelle au Traité d’interdiction des mines antipersonnel et autres instruments internationaux. 


Ces efforts conjugués à ceux des pays affectés et des ONG ont permis de réduire de 26 000 en 1997 à 4 000 aujourd’hui, le nombre annuel des victimes des mines.  En Afghanistan, ce sont plus de 15 000 Afghans qui se sont attelés à la tâche du déminage en 2011, alors qu’en Somalie, plus de 1 000 kilomètres de route ont été rouverts.  En Libye, le déminage de 60 écoles de 21 000 enfants.


Les exemples ne s’arrêtent pas là.  En République démocratique du Congo (RDC), 350 000 personnes ont pu bénéficier d’une formation sur le risque des mines et en Iraq, plus 1 600 personnes handicapées ont reçu des prothèses et autres soins de physiothérapie.  Des progrès importants ont aussi été enregistrés en Angola, au Cambodge, en Colombie, au Tadjikistan et au Soudan du Sud.


Parmi les autres responsables de l’ONU qui participent à la campagne « Prête ta jambe », on peut citer la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, la Coordonnatrice des secours d’urgence, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, le Représentant spécial du Secrétaire général en Libye et le Sous-Secrétaire général pour l’état de droit et les institutions de sécurité.  


Toujours dans le cadre de l’action antimines, le Siège de l’Organisation à New York accueille aujourd’hui « Cause commune de l’ONU », une exposition de photos sur l’impact des mines en Afghanistan, au Cambodge et en Libye.  Le vernissage aura lieu à 18 heures, dans la galerie principale du hall des visiteurs.  Les personnes qui souhaitent y participer doivent envoyer un courriel à ozawa@un.org.


Pour plus d’informations sur la campagne « Prête ta jambe », prière de se rendre sur le site www.lendyourleg.org.


Vous pouvez aussi contacter Aaron J. Buckley, du Service de la lutte antimines, 1 (212) 963-4632, buckleya@un.org; Peter Smerdon, d’UNICEF, 1 (212) 303-7984, psmerdon@unicef.org; ou Mariana Gonzalez Migueles, du PNUD, 1 (212) 906-5317, mariana.gonzalez@undp.org.


Le site de l’Équipe antimines de l’ONU est www.mineaction.org.


*« Lend Your Leg » en anglais


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel