21/12/2012
Assemblée générale
AG/11333
EN/274

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

2014-2024, UNE DÉCENNIE POUR RENDRE LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ACCESSIBLES À TOUS


(Adapté de l’anglais)


Pour promouvoir l’utilisation de toutes les sources d’énergie et mobiliser la communauté internationale et la société civile mondiale sur des questions énergétiques centrales pour le développement durable et l’élaboration des programmes de développement après 2015, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, aujourd’hui à l’unanimité, une résolution faisant de la décennie 2014-2024, une « Décennie de l’énergie renouvelable pour tous ».


En adoptant ce texte intitulé « Promotion des sources d’énergie nouvelles et renouvelables », l’Assemblée générale a souhaité montrer une nouvelle fois sa détermination à agir pour que l’accès de tous aux sources d’énergie renouvelables devienne une réalité.


Dans les pays en développement, plus de trois milliards de personnes sont en effet toujours tributaires de la biomasse traditionnelle et du charbon pour cuisiner et se chauffer.  Un milliard et demi de personnes ne disposent toujours pas d’électricité et, même lorsque des services énergétiques modernes existent et sont disponibles, ils sont souvent trop coûteux pour des millions de personnes traversant des difficultés économiques.


« L’énergie durable pour tous est indispensable pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), de même que pour ouvrir de nouvelles perspectives pour la croissance économique, le développement et la prospérité partout dans le monde », a insisté le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), M. Kandeh Yumkella, qui préside aussi l’Initiative ONU-Energy, un mécanisme mis en place pour promouvoir la cohérence des actions menées par les différentes composantes de l’ONU dans le domaine des énergies et pour développer des partenariats entre l’Organisation et les autres acteurs clefs avec lesquels elle travaille.


Avec cette résolution, l’Assemblée générale appelle donc les États Membres à galvaniser leurs efforts pour que l’accès universel à des services énergétiques modernes et durables devienne une de leurs priorités.  Elle invite aussi les gouvernements, les organisations internationales et régionales, ainsi que tous les autres acteurs impliqués dans les actions de l’ONU à renforcer la place des énergies renouvelables, alors même que les besoins énergétiques de la planète ne cessent de croître.


Le texte insiste sur la nécessité d’adapter les politiques énergétiques nationales à cette réalité, en appelant les États Membres à combiner de plus en plus les sources d’énergie nouvelles et renouvelables, avec les sources d’énergie fossiles traditionnelles.  Encore incontournables, ces dernières peuvent aussi devenir moins polluantes, en développant de nouveaux efforts pour renforcer l’efficacité énergétique, notamment par le biais de l’utilisation de technologies récentes.


Dès cette année, le Secrétaire général avait pris la tête de ce défi environnemental, en lançant l’Initiative « Énergie durable pour tous », qui vise aussi à promouvoir un accès universel aux services énergétiques modernes, à améliorer les rendements énergétiques et à accroître l’utilisation des sources d’énergie renouvelables.


Pour plus d’informations, veuillez contacter: M. Dan Shepard, Département de l’information: tél. +1 (212) 963-9495 ou par courriel à: shepard@un.org;ou Cynthia Scharf, Secrétaire générale de l’Initiative « Énergie durable pour tous »: tél. +1 (917) 825-1494 ou par courriel à: scharfc@un.org.


*   ***   *



À l’intention des organes d’information • Document non officiel